Madagascar: Secteur des Télécommunications - Des lacunes identifiées par la commission d'enquête parlementaire

Tous les acteurs oeuvrant dans le secteur des Télécommunications ont été écoutés dans le cadre d'une enquête menée par les députés issus de différents partis politiques qui sont regroupés au sein de la commission d'enquête parlementaire, et ce, suite aux doléances reçues auprès de la population.

Il s'agit notamment des opérateurs en téléphonie mobile, de l'ARTEC et des ministères concernés dont entre autres, le ministère de l'Economie et des Finances, celui en charge de la Poste et des Télécommunications et celui en charge du Commerce et de l'industrie.

« Mais à l'issue de cette enquête parlementaire, nous avons identifié des lacunes qui méritent d'être solutionnées. Nous avons ainsi recueillis tous les documents y afférents», a déclaré Doda Andriamiasasoa, le président de la Commission d'enquête parlementaire pour les télécommunications, lors d'un point de presse hier à l'Assemblée Nationale à Tsimbazaza.

Et parmi les doléances reçues, il a évoqué entre autres, les vols de crédit, le coût élevé de la connexion et des appels ainsi que le problème de couverture téléphonique. Le non respect des cahiers de charge par les opérateurs, n'est pas en reste. « Nous avons encore un délai jusqu'à la fin de l'année pour pouvoir continuer nos enquêtes. Ensuite, des résolutions seront proposées lors de la prochaine séance plénière de l'Assemblée Nationale. Notre objectif vise à améliorer la trésorerie de l'Etat tout en veillant à l'amélioration des conditions de vie de la population », a-t-il enchaîné.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X