Cote d'Ivoire: Contrat de désendettement et de développement - 751 milliards de F CFA pour financer le développement du pays

11 Septembre 2021

Le Premier ministre Patrick Achi a présidé, le vendredi 10 septembre, à la Primature, la cérémonie de clôture de la mission de finalisation des négociations.

Le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) entre la France et la Côte d'Ivoire s'élève à 751 milliards FCfa. Il a été signé, hier, par les deux parties, au cours d'une séance de travail (à huis-clos), présidée à la Primature, par le Premier ministre Patrick Achi.

Il est légèrement, en hausse par rapport au deuxième C2D (qui couvrait la période 2014-2020), qui était 738 milliards de FCfa.

Selon SEM. Jean Christophe Belliard, Ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, qui a tenu une conférence de presse à l'issue de la réunion, ce troisième C2D qui porte sur la période 2021-2025, a pour but d'aider le gouvernement à atteindre ses objectifs de développement.

« Ces 751 milliards de FCfa permettront de réaliser les priorités du gouvernement ivoirien, autour de trois piliers. A savoir, premièrement, l'Éducation, la formation, le capital humain, et l'emploi jeune; deuxièmement, le développement régional équilibré sur l'ensemble du territoire de la Côte d'Ivoire ; et troisièmement, la gouvernance et la modernisation de l'État », a-t-il affirmé.

Le diplomate français se dit satisfait de l'exécution des deux premiers C2d par la Côte d'Ivoire, même s'il y a eu deux à trois secteurs d'activités, qui n'ont pu atteindre les objectifs fixés. « Nous en avons discuté avec la partie ivoirienne, et à l'avenir, il y aura une plus grande vigilance. Et les secteurs où les choses n'ont pas été réalisées feront l'objet d'une attention encore plus grande. Ces deux ou trois secteurs peuvent faire mieux », a-t-il poursuivi.

Ajoutant que l'objectif, c'est d'aller vite, fort, de commencer tout de suite et de continuer. « La France, partenaire historique de la Côte d'Ivoire, s'engage pour les années à venir, auprès des autorités ivoiriennes, pour accompagner cette ambition.

Soulignons que la délégation française dirigée par Yves Charpentier, Conseiller financier pour l'Afrique, au ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance de la France, est arrivée en Côte d'Ivoire, depuis trois jours.

Forte d'une dizaine de personnes, elle est composée de représentants de l'Afd et du ministère des Affaires étrangères de la France. Pendant ces trois jours, la délégation française a discuté avec la partie ivoirienne, en détail, de l'affectation de ces 751 milliards de FCfa.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X