Gabon: Affaire des antirétroviraux périmés/Le ministre de la Santé scandalisé

11 Septembre 2021

Faisant suite à la diffusion d'une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux dans laquelle Madame Fatou Moussounda, présidente du Réseau de personnes vivant avec le VIH-SIDA (Regap+) dénonce la distribution des antirétroviraux (ARV) arrivés en date de péremption aux Personnes vivant avec le VIH (PVVIH), le Ministre de la Santé exprime sa consternation à cet effet et a diligenté en urgence une enquête interne au sein de l'ensemble des Centres de traitement ambulatoire (CTA) de Libreville et de l'Office pharmaceutique national (OPN), sur le stockage et la dispensation de ces antirétroviraux.

En effet, la prise en charge médicale de qualité des personnes vulnérables étant une préoccupation constante des plus hautes autorités du pays, en tête desquelles le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, le Ministre de la Santé condamne avec la dernière énergie cet acte qui ne reflète pas l'éthique et la déontologie médicale. Aussi, les coupables de tels agissements seront sévèrement punis conformément à la règlementation en vigueur.

Enfin, le Ministre de la Santé regrette une fois de plus cet incident qui intervient au moment où le Gouvernement a engagé la réforme de l'OPN qui vise d'une part une meilleure efficacité dans la gestion des stocks des médicaments, consommables et autres produits de santé et d'autre part, une meilleure accessibilité et disponibilité du médicament à toute la population.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X