Burkina Faso: Ministère de la Communication - Ousséni Tamboura en conférence de rédaction à Banfora

12 Septembre 2021

Le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Ousséni Tamboura, a échangé avec les acteurs des médias de la région des Cascades, le 10 septembre 2021 à Banfora. Les patrons de presse et les journalistes ont soumis leurs préoccupations au chef du département de la Communication qui a promis de les résoudre dans la mesure de ses possibilités.

Les acteurs des médias de la région des Cascades ont soumis leurs préoccupations au ministre de la Communication venu échanger avec eux.

La région des Cascades compte cinq radios dont quatre à Banfora, chef lieu de la région et une à Niangoloko, une presse en ligne et cinq correspondants de presse. La région s'est récemment dotée d'une direction régionale de la communication et des relations avec le parlement. Le ministre de la Communication et des relations avec le parlement, Ousséni Tamboura, a eu des échanges à bâtons rompus avec les animateurs de ces différents médias des Cascades le 10 septembre 2021.

Leurs préoccupations étaient diverses. Pour les médias ayant leurs sièges dans la localité, leurs attentes portent sur l'insuffisance de personnel, la vétusté et l'insuffisance du matériel. A ces difficultés spécifiques s'ajoutent d'autres, communes à tous les acteurs des médias de la région. Il s'agit, entre autres, du manque de formation, de l'accès aux sources d'information, de la discrimination lors de la couverture de certains événements, de la sécurité des journalistes et leur collaboration aves les Forces de défense et de sécurité(FDS) dans ce contexte d'insécurité et de terrorisme. Le directeur régional de la communication et des relations avec le parlement des Cascades, Ousmane Traoré, récemment installé, a évoqué le manque de local et de moyens logistiques. Le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Ousseni Tamboura, après avoir noté les différents soucis, dit être venu constater les conditions de travail, comprendre les défis et connaître ce qui se passe dans le secteur de la communication dans la région.

« Je suis venu pour écouter pour comprendre et comprendre pour agir », a laissé entendre Ousséni Tamboura. Il a rassuré les promoteurs des radios de la région que des mesures sont prises pour élargir les fréquences des radios, surtout celles frontalières et les a invités à s'orienter vers le Fonds d'appui à la presse privée (FAPP) pour certaines de leurs préoccupations. Du reste, a dit Ousseni Tamboura, des bourses de formation seront disponibles en partenariat avec le FAPP et l'ISTIC (Institut des sciences et techniques de l'information et de la communication) pour résoudre les questions de qualification des journalistes.

Le ministre a développé aux participants, des initiatives prises ou en cours pour améliorer conséquemment la communication gouvernementale. L'ouverture des directions régionales de la communication fait partie de cette batterie de mesures. Il a alors invité le nouveau directeur régional de la communication des Cascades, à développer des initiatives car il reste convaincu que 80 % des préoccupations des hommes de média de la région peuvent trouver des solutions sur place.

Il a invité les journalistes à travailler avec beaucoup plus de professionnalisme dans ce nouveau contexte sécuritaire et à se mobiliser pour une prise de conscience nationale face à ce nouveau défi. La directrice de la radio Munyu-Banfora, Rosemonde Ziba, a salué la démarche du ministre, venu les écouter. Le haut-commissaire de la Comoé, Aminata Sorgho, représentant la gouverneure des Cascades, a, quant à elle, salué la rencontre qui, selon elle, va permettre d'améliorer la communication dans la région des Cascades.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X