Algérie: Augmentation de la production d'eau par dessalement à 3,8 millions m3 par jour en 2024

Alger — Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a annoncé , lundi à Alger, que le Gouvernement s'emploiera à augmenter la capacité de production d'eau par dessalement à 3,8 millions M3 par jour en 2024 et ce, au titre des mesures planifiées dans le cadre de sa volonté d'assurer l'approvisionnement en eau potable de l'ensemble du territoire national avec le soutien de l'Etat.

Présentant le Plan d'action du gouvernement (PAG) devant les membres de l'Assemblée populaire nationale (APN), M. Benabderrahmane a déclaré: "Afin d'atteindre la sécurité en eau et compte tenu de l'impact direct de cette matière vitale sur la qualité de vie et son rôle d'accompagnement du développement social et économique dans le pays, le gouvernement s'engagera à ce que l'ensemble du territoire national soit approvisionné en eau potable avec l'aide de l'Etat en augmentant la production d'eau par dessalement à 3,8 m3/j en 2024".

Il a également souligné que le gouvernement s'emploiera à porter le taux de raccordement au réseau d'eau à 99%, et à rationaliser la consommation d'eau et les économies en combinant le dessalement de l'eau de mer sur une distance de 150 km, à partir du littoral, et le raccordement entre les barrages et les systèmes de transfert d'eau ainsi que l'exploitation des ressources souterraines dormantes au nord du Sahara.

Dans ce cadre, le gouvernement entend entretenir et réhabiliter les réseaux et équipements ainsi que numériser les différentes tâches liées à la gestion de l'eau, renforcer les mesures relatives à son économie en sus de sa préservation et de la lutte contre le gaspillage.

En outre, le Gouvernement s'emploiera la réhabilitation et à l'extension des réseaux d'évacuation sanitaire afin d'augmenter le taux raccordement des logements à ces réseaux de 91% actuellement à plus de 93 %, soit 50.000 km à l'horizon 2024.

En ce qui concerne les capacités nationales en termes de stockage, le Premier ministre a affirmé que le gouvernement œuvrera à leur augmentation à 12 milliards m3, à travers la réalisation et l'exploitation de nouveaux barrages pour atteindre 85 barrages en 2024, outre la réalisation de petits puits et de prises d'eau, en augmentant le nombre de petites installations de 592 actuellement à 630 à l'horizon 2024.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X