Madagascar: Boulevard de l'Europe - Démolition des kiosques illicites par la CUA

Ils ont eu la chance de faire sortir leurs marchandises avant la démolition de leur kiosque.

Stupeur et déception ! C'est ce qui se lisait sur le visage des occupants des kiosques sis du côté du boulevard de l'Europe. Les éléments de la Commune urbaine d'Antananarivo sont venus sur place hier pour procéder à la démolition d'une quinzaine de kiosques illicites. Selon leurs dires, ils étaient pris au dépourvu car ils n'avaient reçu aucun préavis. « Cela fait déjà sept ans que nous occupons cette place. Les responsables auraient dû nous donner 24h, 48h ou 72h pour plier bagages ce qui ne fut pas le cas », déplore Tiana , un mécanicien. Désespéré, un autre gargotier sur place se plaint de ne pas avoir pu sortir ses ustensiles de cuisine avant d'être contraint de quitter les lieux à cause de la présence des agents de la CUA sur place.

Emplacement. Face à ce problème, les occupants de ces kiosques ont appelé la CUA à une discussion autour d'une table ronde. L'objectif étant de trouver une solution pour leur emplacement ne serait-ce que provisoirement. « Qu'allons-nous devenir maintenant alors que c'est déjà la rentrée des classes ? », se demande une mère de famille avec un air désespéré. A noter que la démolition des kiosques illicites a été a été suspendue pendant le confinement

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X