Angola: La médiatrice veut coopérer avec le MAPTSS

Luanda — La médiatrice Florbela Rocha Araújo a évalué, ce lundi, à Luanda, avec la ministre de l'Administration publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Teresa Dias, les aspects liés à la situation du travail dans le pays, en mettant l'accent sur l'amélioration des conditions sociales et bien-être des Angolais.

Florbela Rocha Araújo, qui s'exprimait lors d'une réunion avec la ministre Teresa Dias, a exprimé son intention de coopérer avec MAPTSS dans les domaines de la défense des droits, de la liberté et de la garantie des citoyens, afin de maintenir des conditions minimales pour les citoyens.

Selon la médiatrice, les deux institutions doivent définir les mécanismes nécessaires à la matérialisation des Objectifs de développement durable, de l'agenda 2030 et du Plan de développement national, visant à améliorer les conditions de travail et çe salaire des Angolais.

Elle a expliqué que ces mécanismes devraient se traduire par l'existence de services minimaux que l'État devait fournir aux citoyens avec des droits fondamentaux tels que la santé, l'éducation, le logement, l'alimentation, l'eau, l'énergie et l'emploi.

Pour Florbela Rocha Araújo, il est nécessaire d'assurer les mesures sociales de l'administration publique, la valorisation et l'identification des ressources humaines à travers les politiques publiques et les programmes de formation et de perfectionnement professionnel.

Selon la médiatrice, on doit encourager une réflexion commune sur les mesures de sécurité et de santé au travail, les problèmes de formation professionnelle, de service et d'évaluation des politiques publiques de l'emploi, l'amélioration des conditions qui permettent à plus de jeunes d'accéder aux postes d'emplois.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X