Congo-Kinshasa: 5 ouvrages portés sur les fonts baptismaux - Henri Mova Sakanyi appelle les jeunes à cultiver les potentiels intellectuels

C'est dans la soirée d'hier lundi 13 septembre 2021, à Show Buzz, que le professeur Henri Mova Sakanyi a arrêté le temps, en portant sur les fonts baptismaux cinq ouvrages.

Cette grande cérémonie de vernissage a connu la participation de plusieurs autorités, personnalités et professeurs des universités. Dans ses ouvrages, cet imminent professeur et homme de culture a appelé les jeunes à cultiver les potentiels intellectuels.

L'idée est d'éveiller la conscience des congolais à cultiver les capacités intellectuelles qui restent les moyens les plus efficaces pour le développement de la RDC. Exposés par quatre (4) intervenants, éminents professeurs des universités, le premier ouvrage porte sur "les profanateurs du 30 juin", présenté au public par le professeur Daniel Makiese des Relations internationales à l'université de Kinshasa. Ce dernier a présenté l'ouvrage à 5 chapitres, partant de l'idée selon laquelle, l'auteur s'interroge sur la prise de conscience des congolais après l'indépendance.

Le deuxième s'intitule "Le Système international à l'épreuve du covid-19, présenté par le professeur Félix Momat. Il faut noter que, ce deuxième ouvrage est composé de 6 grands chapitres et 546 pages au total.

Selon le professeur Félix Momat, l'auteur pose à travers ce livre un questionnent géopolitique par le fait de l'originalité du titre. Le livre est provocateur dans la mesure où il qualifie le virus à un syndrome et enfin, il est évocateur par ce qu'il présente le virus) plusieurs visages non pathologique.

Quant au troisième ouvrage, l'intitulé porte sur "Congo, Survie et grandeur", dont le contenu a été dévoilé par le professeur Evariste Boshab. Composé en 11 stations et 776 pages, le plus volumineux des ouvrages, met l'accent sur les réformes de notre système éducatif, inculquer à nos enfants les valeurs, condition sine qua none pour bâtir un Congo nationaliste.

Ces 11 stations qu'il qualifie de la délivrance pour sauver le Congo, révèle l'importance des potentiels intellectuels dans le processus de développement.

Enfin, les deux derniers ouvrages présentés par le professeur Labana et le premier intervenant, le professeur Daniel Makiese, porte sur "Le Traité de géopolitique : Différente conception dans le monde" Tome I et Tome II. Ceux-ci présentent les différentes conceptions partant de tous les auteurs européens jusqu'en Afrique.

Ainsi, la fin de la cérémonie a été marquée par le baptême de ces ouvrages par le professeur Néhémie Mwilanya, pour le premier livre ; Monsieur Séraphin Ngwej, pour le deuxième livre ; Madame Louise Munga, pour le 3ème livre et, pour les livres jumeaux, le professeur Boniface Kabanda, chef de Département des relations internationales à l'Université de Kinshasa.

Prenant la parole en dernier, le professeur Henri Mova Sakanyi appelle les jeunes à cultiver les potentiels intellectuels pour anticiper sur la résolution des problèmes qui pourront subvenir dans le temps.

Pour rappel, Henri Mova Sakanyi est Professeur des Relations Internationales, des Géopolitiques et de Communication politique à l'Université de Kinshasa. Il est également Directeur du centre d'intelligence stratégique et des Relations Internationales (CISRI). Le CISRI est une organisation axé sur l'étude et la diffusion du savoir dans le domaine tel que la géopolitique, les relations internationales, l'intelligence économique et les stratégies des Etats dans un monde globalisé. Il est Député national, ancien ministre de l'intérieur et de la sécurité, ancien Ambassadeur de la RDC en Belgique et Luxembourg.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X