Congo-Kinshasa: États généraux de l'Enseignement supérieur - La réforme «LMD» plébiscitée par les étudiants

Les états généraux de l'enseignement supérieur se sont terminés ce mardi 14 septembre à Lubumbashi. Plusieurs réformes ont été annoncées pour accorder aux jeunes une formation de qualité. La principale réforme, plébiscitée d'ailleurs par les étudiants, est celle portant sur la généralisation dans toutes les universités du système LMD, Licence-Master-Doctorat. Ce dernier met l'accent sur la formation pratique et rend l'étudiant employable dès la fin de son cycle.

L'enseignement supérieur actuel en RDC est basé sur le modèle ancien comprenant le cycle de Graduat-Licence-Goctorat. Il faut donc de 7 à 8 ans pour avoir une spécialisation. Pour les étudiants, c'est un système pas du tout pratique.

« Nous avons un nombre important des cours théoriques et très peu d'heures pour la pratique, déplore Iragi Elisha, en deuxième année de licence à l'université de Lubumbashi. Ainsi en quittant l'université, la plupart des étudiants sont obligés de passer par des stages professionnels afin de prouver ce qu'ils sont capables de faire. »

D'où la reforme engagée pour promouvoir une formation pratique à travers le système LMD, Licence-Master-Doctorat. Un système qui est déjà appliqué dans certaines institutions privées telle qu'à l'université Nouveaux Horizons de Lubumbashi.

Réforme LMD appliquée dès la rentrée de novembre

« Cela fait cinq ans que nous sommes là, rappelle le professeur Alexie Takizala, son recteur. Et j'ai appris que parmi nos anciens, il y en a qui ont créé leur propre entreprise. C'est très modeste mais ils ont créé. C'est cela qui nous intéresse. »

Le système LMD sera généralisé dans toutes les universités publiques et privées dès la rentrée académique prévue en novembre, a annoncé Muhindo NZangi, ministre de l'Enseignement supérieur.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X