Congo-Kinshasa: Lutte contre la toxicomanie - Un centre de désintoxication en construction à Kinshasa

Les travaux seront lancés d'ici à six mois dans la commune urbano-rurale de Maluku.

Un centre de désintoxication sera bientôt construit dans la capitale de la République démocratique du Congo. Cette nouvelle a été annoncée au cours d'une interview accordée, le 14 septembre à la presse, par le député national et leader du G 24, Jean-Marie Lukulasi. Et de signaler que les travaux de construction de centre dans la commune urbano-rurale de Maluku seront lancés d'ici à six mois. « D'ici à six mois, nous aurons un centre de désintoxication vers Maluku », a-t-il annoncé.

Le député national motive la création de ce centre de désintoxication par le fait que près de 80% de délinquants appelés communément Kulunas sont des personnes droguées. « Les gens qui partent dans des centres de désintoxication sont des gens drogués. 80% de kulunas sont drogués. C'est pour cela que le G24 a proposé qu'on crée des centres de désintoxication, de rééducation, pour faciliter leur réinsertion dans la société », a-t-il souligné.

Jean-Marie Lukulasi Massamba déplore, par ailleurs, que certaines personnes s'improvisent comme des encadreurs de ces délinquants. Selon lui, il faut un programme bien centré pour sortir ces jeunes de la situation dans laquelle ils se trouvent. « Ce qui est grave aujourd'hui, plusieurs personnes s'improvisent encadreurs des kulunas. On les amène et on leur donne du boulot. Or, après avoir reçu l'argent, ils repartent dans la consommation de la drogue. Donc, on doit respecter ce processus-là qui s'appuie sur un centre de désintoxication, de rééducation et de réinsertion », a-t-il fait savoir.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X