Afrique: La CAF favorable "à la poursuite des échanges" sur la tenue d'un Mondial tous les deux ans

Dakar — La Confédération africaine de football (CAF) s'est prononcée en faveur de la poursuite des discussions sur l'organisation de la Coupe du monde seniors de football une fois tous les deux ans.

"À ce stade, la CAF estime que le plus important est de poursuivre les discussions et les délibérations, dans une démarche d'ouverture d'esprit, avec l'objectif d'agir dans le meilleur intérêt de l'ensemble des associations membres, confédérations, joueurs et parties prenantes du monde entier", écrit son président, Patrice Motsepe, dans une déclaration.

L'instance chargée du football continental rappelle avoir "été impliquée dans les discussions entre la FIFA, les confédérations, les associations membres, les joueurs et les autres parties prenantes, concernant la tenue de la Coupe du monde de la FIFA tous les deux ans".

Cette démarche "s'inscrit dans la droite ligne de la décision prise lors du congrès de la FIFA, le 21 mai 2021, sur la base de la proposition soumise par la Fédération saoudienne de football", rappelle la CAF dans la déclaration publiée sur son site Internet.

"Nous proposons que le congrès mandate l'administration de la FIFA pour effectuer une étude de faisabilité sur les conséquences d'une organisation de la Coupe du monde et de la Coupe du monde féminine tous les deux ans, sur la manière dont cela pourrait être intégré aux calendriers internationaux", ajoute Patrice Motsepe.

"Il est suggéré que cette analyse approfondie ne se limite pas aux conséquences directes d'une organisation biennale de ces deux compétitions", précise-t-il.

La CAF, selon son président, veut également que soit analysée "l'éventuelle influence positive d'une réduction du nombre de matches internationaux associée à une augmentation de l'enjeu sur le bien-être des joueurs".

La faisabilité de la tenue de la Coupe du monde une fois dans les deux ans doit prendre aussi en compte l"'augmentation de la valeur et du prestige de ces compétitions", selon la Confédération africaine de football.

La CAF est profondément engagée en faveur du développement, de la croissance et du succès du football en Afrique, ainsi que dans le reste du monde, a tenu à rappeler son président.

Le football africain, a-t-il souligné, est "convaincu que la croissance et le succès à long terme de la FIFA, des associations membres et de toutes les confédérations sont inextricablement liés".

"Nous croyons également que les discussions et les délibérations nous permettront de trouver ensemble des solutions pour le bien du football et de nos parties prenantes, dans tous les continents", a écrit Patrice Motsepe.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X