Angola: Le pays et le Portugal investissent dans la formation de techniciens dans le domaine des transports

Lisbonne — Un protocole d'accord pour la formation de techniciens angolais dans le secteur des transports et l'échange d'expériences a été signé mardi, à Lisbonne, entre l'Institut national des transports routiers (INTR) et l'Autorité de la mobilité et des transports (AMT).

Le document paraphé par le directeur général par intérim de l'INTR, Énio Renato de Magalhães Costa, et par la présidente du conseil d'administration de l'Autorité de la mobilité et des transports, Ana Paula Vitorino, envisage l'échange d'informations et la coopération en matière de réglementation, l'exploitation et le contrôle des transports routiers, notamment dans le cadre d'échanges d'expériences technologiques, techniques et de formation.

Le mémorandum vise à renforcer et à promouvoir, sur un pied d'égalité, une coopération mutuellement avantageuse dans différents domaines du système de transport routier, y compris les infrastructures routières, ainsi que le service de transport de marchandises dangereuses, les services de transport de marchandises et de passagers, surtout en ce qui concerne la régulation économique des différents modes.

Les domaines de coopération entre les parties, dans le cadre du présent protocole, concerneront la réglementation, l'exploitation et l'inspection des infrastructures et des services, en mode routier, se référant au transport de passagers et de marchandises, la technologie d'infrastructure et de services, dans le mode routier, quant au transport de passagers et de marchandises.

La coopération entre les parties prévue dans le présent protocole peut prendre des formes telles que l'échange d'informations et de documentation, à travers des rapports de recherche, des publications, des conseils, des études ou d'autres instruments.

S'adressant à la presse, le ministre angolais des Transports, Ricardo Abreu, a souligné qu'il prévoyait également de former des techniciens des deux pays, y compris l'échange de personnel dans le but d'échanger des expériences sur place, des visites techniques et d'étude pour l'échange entre spécialistes, académiciens et délégations.

Selon le gouvernant, il s'agit de l'organisation conjointe de séminaires, d'ateliers et de réunions avec la participation de spécialistes, de scientifiques, d'entreprises privées et d'autres entités concernées.

L'INTR a pour mission d'assurer aux usagers la fourniture adéquate de services de transport routier et de pouvoir signer des accords de coopération technique avec des entités et organismes internationaux.

L'AMT a pour mission de réglementer et de contrôler le secteur de la mobilité et des transports terrestres, fluviaux, ferroviaires et respectives des infrastructures et de l'activité économique dans le secteur des ports commerciaux et des transports maritimes, en tant que services d'intérêt économique général et activités basées sur les réseaux, à travers la réglementation, des services de contrôle, d'inspection et de sanction ayant des attributions en matière de protection et des intérêts des consommateurs, ainsi que la promotion de la défense de la concurrence dans les secteurs privé, public, coopératif et social.

La cérémonie s'est déroulée en présence de diplomates angolais, dont l'ambassadeur au Portugal, Carlos Alberto Fonseca, de hauts responsables du ministère des Transports et d'autres personnes.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X