Gabon: Oyem - Le réseau routier communal de la honte

15 Septembre 2021

" Oyem, les routes n'existent pas, c'est l'une des capitales provinciales du pays où les routes deviennent une calamité" se désole un leader de l'opposition lors de sa prise de parole au cours d'une assemblée quelconque.

Effectivement de visu, les voies de communication de cette cité (belle) sont depuis de longues années dans un état de dégradation avancée. Jonchées par des nids-de-poule, crevasses ... les automobilistes éprouvent d'énormes difficultés à circuler correctement sur ces voies construites en 78. Le poids d'âge aidant. Ci-bien que conduire une automobile sur ces axes s'assimile quelquefois à une véritable épreuve de nerf.

De Ngouéma en passant par Eyenassi, la foire, Tougou-tougou ... c'est le malaise généralisé. Ce qui ne facilite pas des déplacements en toute saison. A savoir qui de la mairie ou des TP, incombe cette responsabilité ?

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X