Congo-Kinshasa: Impôt, taxe et redevance - Patrick Muyaya et Jacques Kangudia lancent un appel patriotique au civisme fiscal

Trois jours après le lancement, par le Chef de l'Etat Félix Tshisekedi Tshilombo, de la campagne de sensibilisation au civisme fiscal et à la gestion responsable des deniers publics, le Ministre de la Communication et Médias , Patrick Muyaya et Jacques Kangudia, le Patron de la Coordination pour le Changement de Mentalités, ont tenu à apporter plus de précisions, en termes des retombées, sur cette opération qui ira jusqu'au 11 mars 2022.

Au cours d'un briefing très mouvementé consacré au civisme fiscal, hier, mardi 14 septembre 2021, devant la Presse, le Ministre Patrick Muyaya et le Coordonnateur Jacques Kangudia ont présenté cette campagne au civisme fiscal comme une belle occasion pouvant permettre à la République Démocratique du Congo de monter d'un cran grâce à l'impôt, la taxe ainsi que la redevance que payeront les congolais auprès de la Direction Générale d'Impôt (DGI), la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA), la Direction Générale des Recettes de Kinshasa (DGRK) ainsi que la Direction Générale des Recettes Administratives, Judiciaires, Domaniales et de Participation (DGRAD).

Les responsables de ces différentes régies financières étaient associés à cette initiative de Patrick Muyaya, pour des éclaircissements techniques liés à leurs responsabilités dans cet exercice qui bénéficie de la bénédiction du Ministère des Finances, surtout en ce qui concerne la lutte contre les antivaleurs notamment, la fraude, la corruption et tant d'autres, à travers la mise en place d'un application mobile et un numéro vert qui permettront, tout prochainement, aux congolais de dénoncer les abus allant dans ce sens.

Dans le souci de mettre en évidence l'importance de cette campagne au civisme fiscal pour le pays, le Ministre Muyaya a, au seuil du briefing, ramené le regard de tous vers le message de sensibilisation du Chef de l'Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo lors du lancement de la campagne de sensibilisation au civisme fiscal et la gestion responsable des deniers publics le week-end dernier au Palais du peuple.

Ainsi, se référant à ce message du Garant de la Nation qui accorde une importance capitale à cette problématique, le Porte-parole du Gouvernement a martelé suffisamment sur le fait que tout congolais ou sujet étranger, a l'obligation de s'acquitter de ce devoir civique, une seule fois, avant le 11 du mois de mars de l'année prochaine. « 1 dollars dépensé dans cette campagne fiscale peut générer 100, 150 ou 200 USD. Si l'on met 1 milliard, on peut avoir 20 milliards.

Cela veut dire qu'ici, nous sommes dans dynamique de refondation de l'Etat. Et, pour refonder l'Etat, il faut que les citoyens comprennent quel est le rôle qui est le leur », a déclaré le Ministre Patrick Muyaya avant d'étaler plusieurs autres avantages, et de finir par faire voir à plus d'un, le fondement de cet exercice, même sur le plan biblique. « C'est pourquoi celui qui s'oppose à l'Autorité, résiste à l'ordre que Dieu a établi. Et, ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes », a lu le Ministre chrétien, dans le livre de Romain, au chapitre 12, le 2ème verset.

Dans son intervention, le n°1 de la Coordination pour le Changement de Mentalités a beaucoup plus insisté sur les réalisations dont est capable l'Etat grâce à l'impôt, la taxe et la redevance. « Donc, nous avons tous la responsabilité. (... ), tout le monde est interpellé. Les responsables, dirigeants, le petit peuple, toutes les sociétés, les entreprises, de pouvoir, chacun doit jouer son rôle.

C'est comme cela que nous allons conjurer ensemble la pauvreté dans notre pays et nous serons un pays capable de se mesurer avec d'autres pays », a déclaré Jacques Kangudia dans son intervention. Par la même occasion, ce Conseiller du Chef de l'Etat sur les questions liées au changement de mentalités a indiqué que de grandes actions de sensibilisation seront menées sur terrain en vue de faire prendre conscience à chaque congolais sur l'importance dont revêt cette campagne au civisme fiscal, dans la recherche des moyens conséquents à même de permettre le développement du pays.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X