Afrique de l'Ouest: Bloomfield maintien inchangée la notation 2021 de PALM Côte d'Ivoire

Comme en 2020, Bloomfield Investment Corporation a maintenu inchangée la note de long terme de la société PALM Côte d'Ivoire a << A avec une perspective positive>>.

La même décision est prise également pour la note de court terme qui demeure << A1 avec une perspective stable>>. Selon l'agence de notation, la date de validité de la note est : juin 2021- mai 2022.

Quelle justification ont avancé les dirigeants de l'agence de notation ?

Sur le long terme, ils ont brandi la qualité de crédit élevée. Les facteurs de protection sont bons. <<Cependant, les facteurs de risques sont plus variables et plus importants en période de pression économique>>, soulignent-ils.

Sur le court terme, c'est la certitude de remboursement en temps opportun très élevée qui est avancée. <>, notent-ils. Sur un autre point, les facteurs de risque sont mineurs.

Que dire des facteurs clés de performance ? Sur ce point, la notation est basée sur les facteurs jugés positifs suivants : une évolution positive des cours de mondiaux de l'huile de palme ; une amélioration du chiffre d'affaires, à la suite de la hausse du prix de vente de l'huile de palme ; une progression des indicateurs de performances d'exploitation et financières ; une hausse significative de la trésorerie d'exploitation ; un renforcement de la capacité globale de production ; une amélioration de l'organisation technico-agricole.

Par contre, BLOOMFIELD énumère les principaux facteurs de fragilité de la qualité de crédit qui sont : une baisse conjoncturelle de la production de régimes de palme et d'huile de palme ; un système financier adossé au mécanisme de sécurisation des régimes de palme villageois, à renforcer ; un environnement sociopolitique relativement fragile.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X