Congo-Kinshasa: RFI apporte son soutien à son correspondant à Kinshasa, victime de violences policières

RFI condamne fermement les violences policières et agissements liberticides subis ce mercredi matin à Kinshasa, en République démocratique du Congo, par son correspondant Patient Ligodi, maintenant hors de danger.

Alors qu'il ne faisait qu'exercer son métier en couvrant avec professionnalisme une manifestation de l'opposition et de la société civile de la République démocratique du Congo, Patient Ligodi a été brutalement interpellé, embarqué dans un véhicule de police, écrasé pendant plusieurs minutes sous le poids de deux policiers, puis éjecté alors que le véhicule était en marche.

RFI lui apporte tout son soutien et appelle les autorités congolaises au respect de la liberté de la presse et à prendre toutes les mesures nécessaires contre de tels agissements. Le chef de la police de Kinshasa a, d'ores et déjà, assuré qu'une investigation serait menée et des sanctions prises à l'encontre des responsables de cette agression.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X