Algérie: JP 2020 - Les médaillés algériens auront droit aux mêmes primes que les athlètes valides

Alger — Les athlètes algériens ayant décroché des médailles aux Jeux paralympiques de Tokyo2020 auront droit à des rémunérations d'égales valeur que celles accordées à leur homologues valides, conformément au nouveau texte de loi, définissant les modalités d'application des dispositions statutaires relatives au sportif d'élite et de haut niveau, notamment, en ce qui concerne les primes de résultat accordées à ces athlètes, a indiqué à l'APS, le directeur de Cabinet du ministère de la Jeunesse et des Sports, Abderraouf Khalef.

En effet, le MJS Abderezzak Sebgag avait affirmé jeudi dernier que le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune avait ordonné l'amendement d'un texte de loi définissant les modalités d'application des dispositions statutaires relatives au sportif d'élite et de haut niveau, notamment, en ce qui concerne les primes de résultat accordées à ces athlètes.

Un amendement qui concerne précisément le décret exécutif N 15-213 du 11 août 2015 qui "tend à instaurer l'égalité dans les primes et indemnités accordées à tous les sportifs d'élite et de haut niveau".

"Les rémunérations seront de l'ordre de 350 millions de centimes pour les athlètes ayant glané des médailles d'or, et de 180 millions de centimes pour les athlètes ayant pris l'argent, au moment les médaillés de bronze auront droit à une prime de 120 millions de centimes" a précisé Abderraouf Khalef.

Par ailleurs, le même responsable a annoncé qu'une enveloppe de 40 millions de Dinars sera dégagée pour doter le Centre de regroupement et de préparation des élites nationales à Souidania (Alger) de différents aménagements, facilitant l'accès des personnes handicapés (ndlr, ascenseurs et rampes d'accès).

De nouveaux équipements, qui permettront aux athlètes du handisport de se préparer dans de meilleures conditions à l'avenir, et par conséquent, augmenter leurs chances de performance.

Les athlètes bénéficieront également du statut d'athlètes d'élite, ce qui leur permettra d'intégrer le domaine de la formation au sein du secteur de la Jeunesse et des Sports. Une activité qui sera rémunérée, conformément à la dernière ordonnance du président M. Abdelmadjid Tebboune, ayant appelé également à l'organisation d'un meeting sportif, juste après les Jeux méditerranéens de 2022 à Oran, pour aider les athlètes du handisport à préparer les Jeux paralympiques de 2024 à Paris (France).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X