Congo-Kinshasa: Stade des Martyrs - Serge Nkonde invite la CAF à se rendre compte de l'évolution des travaux

Entamés le 16 juillet dernier, les travaux de réfection du stade des Martyrs de la Pentecôte ont été exécutés dans un délai raisonnable, à tel point qu'à ce jour, il ne reste plus grand-chose.

Près de 90% des travaux ont été réalisés ! Le Gouvernement de la RDC, à travers son Ministre des Sports et Loisirs, Serge Nkonde, a invité vendredi, les inspecteurs de la Confédération africaine de football (CAF), à venir d'ici la fin de la semaine, à Kinshasa, pour se rendre compte de l'évolution de ces travaux, en prévision du prochain match des Léopards prévu dans un mois contre les Baréas du Madagascar dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde, Qatar 2022.

L'invitation a été lancée à l'issue d'une importante réunion d'évaluation de deux premières journées de ces éliminatoires entre, d'un côté, le Ministère des Sports et Loisirs et, de l'autre côté, la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Pour le vice-président de la FECOFA, Bobo Bondembe, la première évaluation a été d'ordre technique entre la Fédération et le staff technique que dirige l'Argentin Hector Cuper. Avec le Ministre Serge Nkonde, l'évaluation a porté sur où devrait se jouer cette rencontre de la troisième journée contre le Madagascar.

«Le stade des Martyrs de la Pentecôte comme vous le savez, c'est un stade fermé. Il y a des travaux qui se font depuis le 16 juillet dernier. Il était question aujourd'hui avec le Ministre de voir ensemble à quel niveau se trouve l'évolution de ces travaux, pour enfin, décider sur où va se jouer le match », a déclaré Bobo Bondembe à la presse au terme de cette réunion.

A en croire d'autres sons de cloche, la FECOFA a déjà formulé une demande à la CAF, exprimant sa volonté d'organiser ce match contre le Madagascar, au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa. Sa motivation, les travaux lancés bientôt deux mois, arrivent déjà à leur fin. Une nouvelle pelouse de dernière génération a été placée, les bancs des réserves modernes également installés, les vestiaires modernisés aux standards internationaux, la tribune d'honneur et latérales rénovées, sans oublier la mise en place des sièges et autres. En réponse à cette demande de la FECOFA, les inspecteurs de la CAF devraient passer au plus tard le vendredi 10 septembre, à minuit, pour inspecter le stade avant de l'homologuer.

C'est à l'expiration de cette date butoir, que le Gouvernement a manifestement formulé une invitation officielle pour que la CAF vienne se rendre compte, et autoriser l'organisation du match RDC-Madagascar. Les Experts de la CAF sont attendus d'ici la fin de la semaine, confirme les services de communication du Ministre de Sports et Loisirs.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X