Angola: Des mesures de suspension des droits de douane sur les denrées alimentaires déjà en vigueur

Luanda — Des mesures d'allègement des prix des produits de première nécessité largement consommés par la population, par le biais de la suspension des droits de douane, sont entrées en vigueur mardi (14), avec la publication, dans le Journal officiel, du Décret législatif présidentiel provisoire n° 1/21.

Ce diplôme juridique, en vigueur pour une période de 70 jours, dans tout l'Angola, explique que les mesures ont été approuvées en raison de la nécessité de défendre l'intérêt public afin d'atténuer l'impact des effets de la pandémie de Covid-19 sur les prix des produits de première nécessité largement consommés par les habitants.

Le document souligne également la nécessité de garantir l'accès aux denrées alimentaires de base, ainsi que le maintien du pouvoir d'achat des citoyens.

Selon le décret, la suspension du règlement et du paiement des droits de douane concerne l'importation de biens de consommation essentiels tels que le riz, le porc, la viande de bœuf sèche, la cuisse de poulet, le maïs, le lait en poudre et l'huile de cuisson.

Le diplôme juridique, auquel est jointe une liste avec des précisions sur les biens susvisés exonérés de droits de douane, soutient également que les mesures visent à augmenter la production nationale de biens essentiels largement consommés par les populations et à réduire le coût de leur importation.

Il souligne la nécessité d'augmenter le transport des denrées alimentaires entre la zone de production et le lieu de consommation sur tout le territoire national, en supprimant tous les obstacles administratifs dans le circuit d'acquisition et de distribution de ceux-ci.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X