Cote d'Ivoire: Première unité de fabrication de test Covid-19 à Abidjan

16 Septembre 2021

La filiale ivoirienne de l'entreprise allemande Das Labor crée de l'emploi aux jeunes ivoiriens à travers sa première unité de fabrication de test antigénique Covid-19.

L'entreprise a officiellement reçu une licence pour la fabrication de tests de diagnostic rapide des antigènes Covid-19, le 13 août.

Das Labor emploie essentiellement des jeunes selon Moussa Camara, pharmacien responsable dans l'entreprise allemande.

"Nous sommes implantés en Côte d'ivoire depuis maintenant un an, mais jusque-là, il n'y avait pas eu d'activités parce qu'il faut des accréditations. Donc on était seulement dans la construction, dans la mise en place des activités. Notre entreprise emploie environ une cinquantaine de personnes. Parce que nous sommes constitués en laboratoire et industrie. Et la moyenne d'âge est de 25 ans. Nous avons créé des emplois, et avons plus misé sur la jeunesse, parce que c'est la compétence et on a de la main d'œuvre sur place."

Durant les deux premiers jours d'activité, Das Labor a produit 10.000 tests antigéniques COVID-19. Au cours du premier mois de production, l'entreprise prévoit de produire 100 000 tests afin de répondre au grand besoin des pays africains. une offre indispensable qui permettra de contrer la pandémie.

Pour accroitre sa production et atteindre ses objectifs, Das-Labor va devoir encore recruter du personnel, nous explique Silviara, directrice générale de la filiale ivoirienne de l'entreprise allemande.

"Pour la production ici, on a commencé avec douze personnes. Mais on est juste en train d'augmenter maintenant parce qu'on veut avoir plusieurs équipes. Pour pouvoir vraiment produire 24h sur 24h parce qu'on va avoir une grande demande."

Après plusieurs stages non concluants dans de nombreuses entreprises, Roland Kouassi âgé de 29 ans et José Badobré 27 ans, occupent aujourd'hui des postes à responsabilité à Das-Labor. Ils ne cachent pas leur joie d'avoir enfin un travail rémunéré.

"Avant ça, j'ai eu à faire des stages dans certaines entreprises, toujours comme stagiaire. A Das Labor je suis un salarié. Je gère le département qualité. Et je suis un cadre à Das-Labor. Je vois que grâce à Das-Labor aujourd'hui, je deviens quelqu'un dans la vie. Grâce à Das-Labor je peux me prendre ne charge, j'arrive à vivre comme je veux."

"J'ai déjà exercé dans une entreprise avant d'être embauchée dans la société Das-Labor. A Das-Labor, il y'a plusieurs opportunités. D'abord j'ai l'opportunité de m'épanouir et puis le salaire est nettement mieux. Donc sur le côté finance, c'est satisfaisant."

La veille du lancement des activités de Das Labor, le gouvernement ivoirien a annoncé pour les prochaines semaines la présentation obligatoire d'un test PCR ou antigénique pour avoir accès à certains lieux publics et privés.

Emmanuel Esmel Essis, le ministre ivoirien de la Promotion de l'Investissement Privé présent à la cérémonie d'inauguration de l'entreprise Das-Labor a donné la vision du gouvernement dans la lutte contre la Covid-19.

"Aujourd'hui nous sommes dans la phase de pouvoir mieux consolider cette riposte sanitaire à travers la production d'éléments qui permettent justement de lutter contre la COVID. La première étape, c'est la production de ces tests rapides. La prochaine étape sera développée par Das-Labor pour les autres productions, et pourquoi pas demain avoir aussi un centre qui produit les vaccins."

Les tests produits à Bassam ont été développés et certifiés en Allemagne. Ingo Herbert, ambassadeur de la république fédérale d'Allemagne qui a pris part à ce lancement d'activité, s'est réjouis de l'implantation de Das-Labor en Côte d'Ivoire et du transfert de compétence à la jeunesse ivoirienne.

"Après le début de la Covid19, le gouvernement allemand a très rapidement décidé de soutenir les partenaires dans la lutte par plusieurs voies. Soit par Covax, la part des moyens budgétaires pour des PME, soit pour des instituts de références. Mais aussi par le partenariat public-privé comme aujourd'hui, établir une production pour les tests Covid-19 avec une technologie absolument sophistiquée. Pas seulement un investissement mais un transfert de technologie. Une technologie très avancée. Alors je me réjouis beaucoup de ce jour d'inaugurer ce site, ici à VITIB près de Grand Bassam."

L'unité de production de test Covid-19 située à Grand-Bassam permet d'installer la technologie allemande en Côte d'Ivoire.

Les tests rapides qui y seront produits peuvent être utilisés partout, dans les hôpitaux et les écoles, les entreprises et les supermarchés, les administrations et les restaurants, et surtout dans des régions rurales avec une infrastructure réduite.

A (re)lire aussi : Les nouveaux tests rapides de Covid-19 en Côte d'Ivoire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X