Algérie: Le rétablissement de la confiance du citoyen, "priorité absolue" du Gouvernement

Alger — Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane a affirmé, jeudi à Alger, que le rétablissement de la confiance du citoyen constituait la "priorité absolue" pour son Gouvernement, en sus d'autres dossiers tout aussi importants, en tête desquels la lutte contre la corruption.

Répondant aux questions des membres de l'Assemblée populaire nationale (APN) relatives au Plan d'action du Gouvernement, M. Benabderrahmane a insisté sur le rétablissement de la confiance du citoyen, qui une "priorité absolue".

Dans le cadre du respect de la mise en oeuvre des mécanismes mis en place pour la lutte contre ces phénomènes à l'instar de la corruption, le Premier ministre s'est engagé à informer périodiquement les représentants du peuple quant à la mise en oeuvre des projets contenus dans le Plan d'action du Gouvernement qui repose sur les 54 engagements contenus dans le programme du président de la République.

Cela devra passer par de nouveaux mécanismes de suivi, créés au niveau de ses services, outre l'élaboration de rapports périodiques publiés en temps voulu, et ce, en concrétisation du principe de transparence.

A ce propos, le Premier ministre avait déclaré que les mécanismes en question devront fonctionner selon des "indicateurs quantitatifs précis", soulignant que le "Gouvernement est animé d'une volonté d'oeuvrer avec toutes les personnes intègres dans ce pays au service de notre pays et de nos citoyens sous la conduite du président de la République et ses orientations".

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X