Congo-Kinshasa: Civisme fiscal et gestion responsable des deniers publics/Patrick Muyaya et Jacques Kangudia impliquent la DGDA, DGI et DGRAD dans la sensibilisation

Le ministre de la communication et médias, Porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya a tenu à sensibiliser la population sur le civisme fiscal dont la campagne a été lancée le week-end dernier par le Président Félix Tshisekedi. C'était en effet au cours d'un briefing qu'il animé conjointement avec le n°1 de la Coordination pour le changement de Mentalités (CCM), Jacques Kangudia, mardi 14 septembre dernier aux installations de la RTNC dans la commune de Lingwala, qu'il a invité les congolais à payer l'impôt, la taxe et la redevance qui constituent un levier de l'émergence de la République Démocratique du Congo.

Il y avait les responsables de régies financières du pays, en l'occurrence, la DGI, la DGRK, la DGRAD et la Direction Générale de Recettes de Kinshasa. Pour le Ministre Muyaya, toute personne concernée par cette campagne a l'obligation de s'acquitter de cette tâche pour permettre au pays d'avoir des moyens conséquents qui vont lui permettre de faire face aux défis. C'est la raison pour laquelle les responsables de toutes ces régies financières qui percevront l'argent du contribuable, ont fourni des explications sur comment fonctionnent leurs administrations.

Madame Maguy Nsambi, Directrice générale de la DGRAD, dans ses propos, a parlé en long et en large sur l'origine de cette régie et a informé qu'elle est purement et exclusivement congolaise, elle contribue à 45% au revenu du trésor public. Le DG de la DGDA, en la personne de M. Kongolo, pour lui, cette régie a 3 missions : elle vise à percevoir les droits et taxes liés à l'exportation, l'importation et au transit des marchandises. Aussi, est-elle économique. C'est-à-dire, l'Etat se veut de protéger des firmes locales en s'assurant que les produits exportés ont payé des taxes dans le souci d'éviter la concurrence déloyale. Elle veille enfin à ce que les marchandises illicites n'aient pas accès sur le territoire national.

Pour la DGI représentée par son chargé de communication, la mission est de collecter les impôts dans toutes les entreprises uniquement et sur toute la république. Il a signalé aussi qu'un contribuable est toute personne ayant un numéro d'impôt.

Quant au DG de la DGRK, Félicien Kuluta, il a fait une nette différence entre sa régie et les précédentes et a précisé que celle-ci est un service public approprié uniquement à la ville de Kinshasa. Le Coordonnateur de la CCM, comme les autres intervenants, a présenté des avantages qu'il y a dans cette campagne de sensibilisation au civisme fiscal qui ira jusqu'au 11 mars de l'année prochaine.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X