Madagascar: Bourses extérieures - Bellarmin Rakotonirina envisage l'anglais comme langue officielle

Bellarmin Rakotonirina, traducteur de profession au sein du ministère de l'Économie et des finances (MEF), quittera Madagascar, en ce mois de septembre, pour approfondir la langue anglaise en Grande Bretagne. Il fait partie des bénéficiaires des bourses Chevening Malgaches. Dans un an, il devra rentrer au pays, avec un diplôme de Master en Sciences de traduction et d'interprétation de l'université Heriot-Watt d'Édimbourg, au Royaume-Uni. Ce sortant de l'École normale supérieure (ENS) a beaucoup de projets en tête.

« A mon retour, je ferais tout mon possible pour promouvoir la langue anglaise. J'aimerais contribuer à la transformation de la langue anglaise, comme langue officielle. De par mon métier de traducteur au sein du ministère de l'Économie et des finances, je suis, souvent, en contact avec les députés. Je leur parlerais des intérêts de l'utilisation de la langue anglaise, dans le développement du pays », indique-t-il. Bellarmin Rakotonirina a, d'autres ambitions, comme la traduction du code des impôts en anglais, ainsi que la mise en place d'un centre national de traduction, qui est encore inexistant à Madagascar.

La langue anglaise est encore très peu utilisée à Madagascar, si elle est très répandue dans le monde. « La non-maîtrise de cette langue est une barrière aux investissements. La plupart des investisseurs parlent en anglais. Pour développer notre économie, la maîtrise de l'anglais est essentielle », précise-t-il.

Quatre malgaches sont bénéficiaires des bourses soutenues par le gouvernement britannique, cette année, contre quarante sept, depuis 2016. Une légère baisse du nombre des bénéficiaires est constatée, par rapport aux années précédentes. « C'est par rapport au contexte actuel. Les bénéficiaires ont été limités, le budget a diminué, avec la pandémie », explique une source. Les candidatures pour la prochaine année, sont, toutefois, déjà ouvertes. Les intéressés peuvent postuler via le site web Chevening www.chevening.org/apply

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X