Afrique: Le Sénégal revoit à la hausse son taux de croissance, désormais projeté à 5 %

Dakar — Le ministre sénégalais de l'Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a fait savoir, vendredi, que le pays était dans une dynamique d'atteindre une croissance de 5 % de son Produit intérieur brut en 2021, contre une projection initiale de 3, 7 %.

"Le taux de croissance du PIB réel est projeté, pour 2021 à 5%, contre une projection initiale de 3,7%, à la faveur des efforts d'exécution d'investissements structurants et à la reprise de l'économie mondiale", a-t-il déclaré lors d'une revue annuelle conjointe (RAC) de la politique économique et sociale.

Il avait à ses côtés le ministre auprès du président de la République en charge du Plan Sénégal émergent (PSE), Abdou Karim Fofana et l'ambassadrice de l'Union européenne au Sénégal, Irène Mingasson.

Pour Amadou Hott l'économie sénégalaise est résiliente et surfe sur une dynamique qui augure des perspectives positives en dépit de la persistance de la pandémie du Covid-19.

"Cela conforte la pertinence des options du PAP2A (Plan d'actions prioritaires ajusté et accéléré)", a-t-il déclaré.

Évoquant la baisse du rythme de croissance enregistré par le Sénégal en 2020 (1, 5 % contre 4, 2 en 2019), le ministre de l'Economie a fait remarquer qu'il s'agissait d'une performance en raison d'un contexte international marqué par la recession.

Il a souligné que les résultats et les perspectives positives de l'économie sénégalaise illustraient les bons résultats de la riposte à la pandémie à travers le mise en place du Fonds de FORCE Covid-19 qui avait été doté d'un financement de 1.000 milliards de francs Cfa.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X