Afrique du Sud: Jacob Zuma - La condamnation à la prison de l'ancien president Sud-africain confirmée par la cour constitutionnelle

17 Septembre 2021

Ce vendredi 17 septembre 2021, la Cour constitutionnelle sud-africaine a catégoriquement rejeté, la requête de l'ancien président Jacob Zuma qui lui demandait de revenir sur sa décision le condamnant à 15 mois de prison pour outrage à la justice. Selon notre source, cette confirmation de la condamnation de Jacob Zuma ne remet pas en cause la libération conditionnelle dont il a bénéficié pour raisons médicales début septembre.

Selon la juge Sisi Khampepe la requête en annulation est rejetée. « La requête en annulation est rejetée », a déclaré, donnant lecture de la décision de la plus haute juridiction du pays, qui qualifie de « magouilles procédurières » la tentative de l'ex-chef de l'Etat et ses avocats de faire annuler sa condamnation.

En rappel, incarcéré en juillet pour avoir obstinément refuser de comparaître devant une commission d'enquête sur la corruption d'Etat sous sa présidence (2009-2018), M. Zuma, 79 ans, est en liberté conditionnelle pour raisons médicales depuis le début de ce mois de septembre.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X