Afrique: Eliminatoires de la Coupe du monde - La Guinée veut recevoir ses adversaires au Sénégal

Dakar — La Fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT) a envoyé des courriers à la CAF et à la FIFA pour être autorisée à jouer ses matchs au Sénégal, ont annoncé vendredi des médias de la Guinée.

"Pour éviter que la Guinée continue de jouer des matchs uniques à l'extérieur, la FEGUIFOOT a décidé d'écrire à la FIFA et à la CAF pour solliciter l'organisation [de ses] matchs internationaux à Dakar (Sénégal), en attendant que la situation ne se normalise", rapportent les mêmes sources, citant le secrétaire général de ladite fédération, Maurice Akoi Koivogui.

"Sur la même lancée, nous avons adressé un courrier à la Fédération sénégalaise de football pour voir si nous pouvons organiser nos matchs internationaux dans la capitale sénégalaise pour le moment", a expliqué M. Koivogui.

Interrogé par l'APS, vendredi soir, son homologue du Sénégal, Victor Ciss, affirme n'avoir pas encore reçu un le courrier en question.

"Je suis encore à mon bureau, mais je n'ai encore reçu aucun courrier dans ce sens", a-t-il dit à 18 h 40 GMT.

Le 5 septembre dernier, un coup d'Etat mené par des militaires a mis fin au régime d'Alpha Condé, le président guinéen qui a été réélu en 2020 pour un troisième mandat, contre la volonté d'une bonne partie de ses compatriotes.

Au lendemain du coup d'Etat, la CAF a été obligée d'annuler le match Guinée-Maroc prévu pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Par la suite, la Confédération africaine de football a déclaré qu'elle allait se garder, "jusqu'à nouvel ordre", de programmer des matchs en Guinée.

"Dans ces circonstances et malgré l'amour et la passion du public pour le football en Guinée, vous comprendrez, au vu de la situation actuelle, qu'il est difficile d'envisager l'organisation de rencontres internationales sur le territoire guinéen", a argué la CAF dans un courrier adressé jeudi à la FEGUIFOOT.

"La sécurité des acteurs, officiels et spectateurs au stade et dans ses environs est en effet primordiale et non négociable lors des matchs internationaux", a-t-elle souligné.

Le Syli national de Guinée a trois matchs prévus au mois d'octobre, contre le Soudan (aller-retour) et le Maroc, dont deux à jouer à domicile.

Jusqu'à ce que la levée de cette mesure de la CAF, la Guinée jouera tous ses matchs en dehors de ses frontières. Il en sera de même pour le Horoya AC, un de ses clubs, qui participe à la Ligue des champions.

A la suite de la suspension du stade Léopold-Sédar-Senghor de Dakar, en raison d'incidents survenus lors d'un match Sénégal-Côte d'Ivoire pour les éliminatoires de la CAN 2013, la Fédération sénégalaise de football avait sollicité et obtenu l'organisation d'un match contre l'Angola au stade du 28-Septembre de Conakry.

La rencontre faisait partie des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

Le Sénégal jouera contre la Namibie, le 6 octobre, au stade Lat Dior de Thiès. Il se rendra à Soweto, en Afrique du Sud, le 10 du même mois, pour rencontrer la même équipe. Ce sera pour la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

La Namibie n'a pas de stade homologué pour recevoir les matchs de ces éliminatoires.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X