Togo: 'Un événement très contaminateur'

18 Septembre 2021

Le débat général de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies aura lieu du 21 au 27 septembre à New-York.

Les dirigeants de l'ONU espéraient pouvoir tenir cette session en présentiel, mais la situation sanitaire aux Etats-Unis et dans le reste du monde ne le permet pas. Le mode hybride a été retenu avec des réunions physiques et en ligne.

Un nombre limité de participants pourra suivre les travaux.

Les chefs d'Etat et de gouvernement ont été invités à s'exprimer via des vidéos préenregistrées, mais une centaine d'entre-eux fera le déplacement, ont indiqué les services de l'ONU.

Linda Thomas-Greenfield et Faure Gnassingbé en septembre 2014 à New-York

'Nous craignons que ce grand rassemblement soit un événement très contaminateur, et nous devons prendre des précautions', a indiqué Linda Thomas-Greenfield, l'ambassadrice US à l'ONU.

Le thème de cette 76e session est 'Miser sur l'espoir pour renforcer la résilience afin de se relever de la COVID-19, reconstruire durablement, répondre aux besoins de la planète, respecter les droits des personnes et revitaliser l'Organisation des Nations Unies'.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X