Ghana: Le pays signe un accord de partenariat pour augmenter sa production de bauxite

L'embellie des cours des minerais pousse le Ghana à accélérer l'exploitation de la bauxite. La compagnie publique Ghana Integrated Aluminium Development Corp, la Giadec, vient d'annoncer la signature d'un accord de 1,2 milliards de dollars avec Rocksure International. Un contrat qui porte sur l'exploitation du minerai qui sert à produire l'aluminium.

C'est un contrat très important pour la société ghanéenne de services miniers. Rocksure International doit construire une mine et une raffinerie de bauxite dans le centre du pays. Dans la coentreprise qui va gérer les deux projets, la société publique d'aluminium conservera 30% d'intérêts, pour une mine qui devrait livrer 5 millions de tonnes de bauxite par an et qui créera plus de 1 000 emplois.

Le Ghana cherche depuis quelques années à augmenter sa production et la Giadec doit trouver des partenaires stratégiques pour un investissement total estimé à 6 milliards de dollars dans quatre grands projets de bauxite.

Une production en baisse

Ce nouveau partenariat arrive au moment où la production du minerai est sur le point de diminuer, avec le retrait du groupe chinois Bosai Minerals annoncé le mois dernier. Son bail qui expire au début de l'année prochaine n'ayant pas été renouvelé.

La principale raison de ce non renouvellement est l'absence de projet de raffinerie pour la transformation locale de la bauxite, un vœu cher aux autorités ghanéennes, qui veulent capter plus de valeur ajoutée sur la chaîne de fabrication de l'aluminium, dont les cours ont considérablement augmenté ces derniers jours.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X