Madagascar: Triple passations de commandement à Mahamasina - « Reduire le nombre des gendarmes incarcérés en prisons

Parmi les problèmes qui minent l'image de la gendarmerie à l'heure actuelle, figure les actes jugés comme étant de non-respect de discipline. Cela entraine des dérives qui ont noirci l'image de cette institution des forces de l'ordre ces deniers temps.

Un phénomène qui ne devrait plus se produire, selon le Secrétaire d'Etat chargé de la gendarmerie nationale auprès du Ministère de la Défense nationale, lors de sa prise de parole pour honorer la cérémonie des trois passations de commandement au sein le gendarmerie nationale tenue au Stade Barea Mahamasina, hier 17 septembre 2021. En effet, le général Andriatsarafara Rakotondrazaka, nommé au poste du commandant de la gendarmerie nationale, le général Estelain Boutou Estelain au commandement des écoles de la gendarmerie nationale et le colonel Randrianarijaona Jocelyn comme commandant de la Circonscription Interrégionale de la gendarmerie d'Antananarivo, ont réçu le drapeau de leur unité respectif et leur sabre marquant leur commandement de leur nouvelle affectation respective.

Cette cérémonie est à marquer dans le livre d'or de l'histoire de la Gendarmerie nationale Malgache. Ce serait la première fois dans l'histoire de la gendarmerie nationale qu'on a vu trois passations de commandements ont été effectués en même temps et dans un même endroit. La cérémonie militaire qui était présidé par le Secrétaire d'Etat chargé de la Gendarmerie, Général de division Serge Gellé et placée sous le haut patronage du Ministre de la Défense nationale, Général de corps d'armée Richard Jean Léon Rakotonirina représentant également le Premier chef de Gouvernement Christian Ntsay, leader del'Organe Mixte de conception au niveau national (OMC), a été réalisé suivant le protocole établi par la loi.

C'était alors une occasion pour les nouveaux nommés d'annoncer publiquement leurs visions et les grandes lignes d'action à entreprendre durant leur commandement. Prenant sa parole, le général Andriatsarafara Rakotondrazaka a relevé un nouveau défi. Il s'agit de son souhait de voir réduire le nombre des gendarmes mis en prison. Une prédisposition qui était fortement appréciée par son supérieur hiérarchique et secrétaire d'Etat à la gendarmerie nationale. Ce dernier affirme que pour arriver à cet objectif, il, faut que le nouveau commandant de la gendarmerie tient à cœur le principe du respect de la loi et des obligations dont l'objectif consiste à l'accomplissement de la mission de principale de la gendarmerie : défendre ses institutions de la république et protéger la population et ses biens. Pour ce faire, il faut inculquer aux gens le savoir distinguer le devoir et l'obligation et surtout ce qui sont interdits.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X