Madagascar: Consolidation de la paix - La commune urbaine de Sambava mise sur la promotion de la jeunesse

La paix et la cohésion sociale sont les priorités de la région Sava et de la commune urbaine de Sambava. Le projet PBF Vanille financé par le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (UNPBF) appuie l'initiative.

Dans la région SAVA, la dépendance des communautés vis-à-vis de la filière vanille génère des pratiques et activités illicites, impliquant à la fois les adultes, les jeunes, les enfants et d'autres acteurs. Ces activités incluent, entre autres, les actes de vol, de criminalité, de violence, de trafic d'influence et de corruption. Les conséquences ne sont plus à démontrer : elles affectent la paix, la cohésion sociale ainsi que l'essor économique de la région et mettent en danger leur avenir. On peut par ailleurs citer, que le nombre d'enfants incarcérés a commencé à augmenter drastiquement en 2016 après la soudaine hausse du prix de la vanille. Les crimes liés à la vanille constituent encore les premières causes d'incarcération de mineurs dans la Maison Centrale d'Antalaha en 2020 et 2021. Le projet PBF vanille entend changer la donne.

Défi. Le projet PBF Vanille propose un paquet holistique d'interventions pour la prévention et les réponses à la violence, à la délinquance juvénile et à l'insécurité dans les régions Diana et Sava. Il entend agir sur les dimensions institutionnelle, communautaire et individuelle. Il s'agit notamment de dialogues suffisamment inclusifs et d'une coopération étroite et complémentaire entre les autorités institutionnelles locales, régionales et nationales, les partenaires sociaux et la société civile pour traiter de manière efficace et durable les questions de la violence et de la délinquance dans les régions du Nord.

Il s'agit également de résoudre les défaillances de l'environnement socio-économique et culturel à tous les niveaux qui ne protègent pas les enfants et les jeunes contre toutes formes de violence et de délinquance. Cela met en danger leur avenir, fragilise la cohésion sociale et favorise le recul de la qualité de la vanille dû aux effets néfastes de la violence et de la délinquance. La célébration de la journée internationale de la paix dans la Sava entend mobiliser toutes les parties prenantes, surtout la jeunesse Sambavienne, durant une semaine dans le cadre de la célébration internationale de la paix.

Comme l'a fait savoir le Gouverneur de région de la Sava : « la paix et la sérénité dans notre Région passe par l'attention accordée à la jeunesse », tout en continuant qu'il est prêt à soutenir les efforts et les initiatives aidant les jeunes à construire un meilleur avenir. Le maire de la commune Urbaine de Sambava, Judicaël Ramangalaza quant à lui note que : « la promotion de la jeunesse fait partie des dix actions prioritaires du Maire ».

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X