Congo-Brazzaville: Fima - La huitième édition démarre en beauté

La huitième édition du festival de musique et des arts (Fima) a commencé le 17 septembre, au village Lalala, dans le quatrième arrondissement de Pointe-Noire. Ce rendez-vous des artistes colore les soirées ponténégrines de sonorités musicales.

Le Fima se tient cette année malgré la crise financière et les problèmes de santé liés à la pandémie de covid-19 que connaît le pays. Cette manifestation regroupe des artistes locaux et ceux d'ailleurs à Pointe-Noire. Pour cette huitième édition, plusieurs artistes se sont donné rendez-vous, pendant la première journée. Sept d'entre eux se sont tour à tour partagé le podium, à savoir Jus d'orange, DJ Tchatcho Muluba, Mandoze Masta, Safrane, le groupe de rap Afro-Congo ainsi que le groupe de musique traditionnelle, Pouénde Ebouka.

Avec une sonorisation parfaite et un podium taillé sur mesure, le Fima redonne du sens à l'activité musicale et, surtout, à la production scénique. Lors de la première journée, les artistes ont mis en valeur ce qu'ils savent faire, notamment chanter et danser. Le public, pour sa part, a vécu un moment chaleureux où la joie et le bonheur se sont mélangés pour laisser place aux souvenirs inoubliables. La sélection des artistes a été faite de manière parfaite.

Le groupe Pouénde Ebouka, par exemple, a épaté le public par sa manière de chanter mais surtout sa chorégraphie magnifique à travers les déhanchements des danseuses et les culbutes des danseurs. Ce groupe est une vraie machine d'animation et le public s'en souviendra longtemps.

Ovationnés, Dj Tchatcho Muluba et Jus d'orange ont, quant à eux, fait une prestation remarquable, leur musique était perceptible et bien lucide. Les deux artistes qui savouraient le moment avec de larges sourires ont donné un spectacle vibrant où leurs rythmes a capella ont fait danser le public. Dj Tchatcho Muluba a démontré que hormis ses qualités de chanteur, il avait aussi un don de danseur.

Notons que le festival de musique et des arts prendra fin ce 20 septembre. Les prestations se déroulent sous l'œil vigilant de Médard Bongo, son directeur-coordonnateur.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X