Afrique Centrale: UA-CEEAC - Denis Sassou N'Guesso et Jean-Léon Ngadu Ilunga évoquent des sujets majeurs

Le chef de l'Etat congolais, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) s'est entretenu, le 17 septembre, à Brazzaville, avec le représentant permanent de la République démocratique du Congo (RDC) auprès de l'Union africaine (UA), porteur d'un message du président Félix-Antoine Tshisekedi-Tshilombo.

A l'approche des grandes rencontres tant au niveau régional qu'international, les deux personnalités ont évoqué, au cours de leur entretien, des grands dossiers qui seront examinés.

« Vous savez que le chef de l'Etat, Denis Sassou N'Guesso, est le président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale . A ce titre, il était normal que le président en exercice de l'Union africaine, Félix-Antoine Tshisekedi-Tshilombo, envoie un émissaire, surtout que nous nous approchons des grandes échéances, notamment l'assemblée générale des Nations unies et le Conseil exécutif qui rassemble les ministres des Affaires étrangères de l'UA », a expliqué Jean-Léon Ngadu Ilunga, au sortir de l'audience.

Parmi les sujets brûlants de l'heure, Denis Sassou N'Guesso et Jean-Léon Ngadu Ilunga ont évoqué l'interruption du processus démocratique en Afrique, faisant allusion au récent coup d'Etat en Guinée Conakry.

« Le Conseil exécutif des ministres qui se réunira les 13 et 14 octobre prochain, au sommet de l'UA, se prononcera sur ce genre de pratique pour éviter qu'elle ne fasse tache d'huile sur le continent. Nous espérons que nous allons évoluer vers le respect de l'ordre institutionnel dans la sous-région », a assuré le représentant permanent de la RDC auprès de l'UA.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X