Afrique: Mise en oeuvre de l'initiative Avatt - Les ministres des finances et de la santé veulent accélérer le processus

18 Septembre 2021

Le ministre des Finances de la République Démocratique du Congo (RDC), Nicolas Kazadi, a présidé, le mercredi 15 septembre 2021, la réunion des ministres des Finances et de la Santé d'Afrique sur l'acquisition des vaccins contre la Covid-19, dans le cadre de l'initiative AVATT. L'objectif de cette rencontre est de réfléchir sur les actions nécessaires pour accélérer le processus de mise en œuvre de l'initiative AVATT (African Vaccine Acquisition Task Team).

Les ministres des Finances et de la Santé d'Afrique, en collaboration avec l'Équipe spéciale pour l'acquisition de vaccins en Afrique (Afreximbank, Africa CDC, CEA et l'Envoyé spécial pour l'achat de vaccins Covid19), la Banque mondiale et le Groupe Indépendant de haut Niveau du G20), ont eu des discussions approfondies sur les actions nécessaires pour accélérer le processus de mise en œuvre de l'initiative AVATT (African Vaccine Acquisition Task Team).

Le ministre des Finances de la République Démocratique du Congo (RDC), Nicolas Kazadi, a souligné le caractère inédit de cette initiative Africaine qui répond à cette urgence sanitaire. Il a également souligné le fait que, malgré les multiples défis auxquels le continent Africain doit faire face, l'accès aux vaccins reste une priorité. Cela implique le renforcement du partenariat entre l'Afrique et l'ensemble des institutions qui soutiennent les financements y afférents pour obtenir des résultats.

Le ministre des Finances de la RDC a mis un accent particulier sur la collaboration au travers des multiples efforts déployés par toutes les parties pour une plus grande efficacité, en raison du besoin réel d'institutionnaliser ce type d'initiative pour préparer l'Afrique à faire face à d'autres pandémies.

Cette réunion a également permis de recevoir les mises à jour des co-présidents du panel indépendant de haut niveau du G20 qui ont été chargés d'identifier les lacunes du système de financement concernant les mécanismes de prévention, de surveillance, de préparation et de réponse à la pandémie mondiale, et d'élaborer ainsi des recommandations pratiques pour remédier à ces lacunes sur une base solide et utiliser de manière optimale les diverses ressources du secteur public, du secteur privé, des organismes philanthropiques et des institutions financières internationales.

Selon le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, les Etats Africains, bien que déterminés à lutter efficacement contre cette pandémie, ont encore un long chemin à parcourir non seulement pour mobiliser les ressources nécessaires, mais surtout pour convaincre les indécis à prendre au sérieux le Covid-19 qui a véritablement secoué les économies du monde entier.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X