Sénégal: Dragage et de balisage de la brèche de Saint-Louis - Les travaux vont durer 5 mois et demi et coûter plus de 8 milliards fcfa, selon Alioune Ndoye

18 Septembre 2021

Les travaux de dragage et de balisage de la brèche de Saint-Louis ont déjà démarré et prendront fin dans 5 mois et demi notamment en fin janvier 2022.

Annonce faite hier, vendredi 17 septembre par le Ministre de la Pêche et de l'Économie Maritime en visite sur le site des travaux qui coûteront à l'État un peu plus de 8 milliards FCFA. Le Ministre de la Pêche et de l'Economie Maritime s'est aussi prononcé sur le conflit en mer concernant les accidents entre bateaux et pirogues qui heurtent. Il rassure les pêcheurs quant aux efforts de l'État de surveillance et de sécurisation de nos mers.

Le Ministre de la Pêche et de l'Économie Maritime Alioune Ndoye a visité hier, vendredi 17 septembre, le chantier de dragage et de balisage de la brèche de Saint-Louis en compagnie du Gouverneur de région, Alioune Badara Samb, du Directeur Général de l'ANAM, Achille Édouard Gueye, du maire de Gandiol Arouna Sow, et du représentant du maire de Saint-Louis en l'occurrence son adjoint Lamine Ndiaye.

Il était allé constater l'état d'avancement des travaux confiés à une entreprise belge qui a supplée celle chinoise qui s'est volontairement retirée il y a quelques mois. Sur place, l'autorité a exprimé sa satisfaction tout en révélant que les travaux prendront fin en fin janvier 2022. "Nous sommes heureux de constater que l'entreprise en charge des travaux est à pied d'œuvre et l'espoir est permis. La drague est vraiment adaptée à l'environnement et le coût de ces travaux est estimé à environ 8,2 milliards FCFA avec une tolérance de 35 cm qui est déjà facturée", a indiqué le Ministre Alioune Ndoye qui a préconisé l'implication des acteurs de la pêche dans la surveillance des mers tout en les invitant au respect des consignes données.

Interpellé sur la question du conflit en mer avec les nombreux accidents entre les bateaux de pêche et les pirogues qui se heurtent les uns aux autres, le Ministre Alioune Ndoye de rassurer quant à la surveillance de nos mers. "Mon département a mobilisé 5,6 milliards FCFA pour la rénovation de 5 navettes de surveillance qui ne fonctionnaient pas. Ces genres de phénomènes, nous les combattrons et nous demandons la participation des acteurs de la pêche", a-t-il ajouté.

Pour rappel les travaux de dragage et de balisage de la brèche de Saint-Louis ont démarré le 9 septembre dernier concrétisant ainsi une promesse de longue date.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X