Congo-Kinshasa: Tshopo - Le gouverneur de province suspend momentanément une taxe minière

19 Septembre 2021

Les opérateurs du secteur minier de l'or et de diamant, membres de la fédération congolaise d'or et de diamant (FECODI) s'insurgent contre une taxe minière instituée par la division provinciale des mines. Cette taxe est chiffrée à 66 millions de FC (33 000 USD), en raison de 10 USD par mois durant plusieurs années. Ils l'ont dénoncé vendredi 17 septembre auprès du gouverneur de province par intérim, Maurice Abibu Sakapela.

Le président de la FECODI déclare que cette taxe instituée par la division provinciale des mines est illégale. Elle n'a jamais existé. Adrien Gerengbo précise même que l'ancien ministre provincial des mines avait écrit au chef de division provinciale en charge des mines pour sa suppression.

Malheureusement, ce dernier avait fait la sourde oreille. C'est pourquoi, ils ont résolu de rencontrer le gouverneur de province pour lui en faire part. Maurice Abibu Sakapela promet de s'imprégner de ce dossier pour y voir clair. En attendant d'en avoir le cœur net, le gouverneur de province a suspendu momentanément le recouvrement de cette taxe.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X