Angola: Le pays reçoit un don de vaccin Spoutnik

Luanda — L'Angola a reçu, ce samedi, 50 000 doses du vaccin Spoutnik V, un don du gouvernement de Serbie.

Le don fait suite à la signature d'un mémorandum qui a eu lieu en août dernier lors de la visite du ministre des Affaires étrangères de la République de Serbie, Nikolas Sellakovic, en Angola.

Dans des déclarations à la presse, le secrétaire d'État à la Santé publique, Franco Mufinda, a annoncé qu'il y avait 25 000 doses du composant 1 du vaccin Spoutnik et 25 000 doses du composant 2.

Franco Mufinda a déclaré que le gouvernement angolais poursuivait le processus d'approvisionnement en vaccins anti-Covid-19 afin de pouvoir répondre au plan de vaccination qui envisage d'atteindre jusqu'à 7 millions de personnes d'ici la fin de l'année.

Selon le secrétaire d'État à la Santé publique, le gouvernement a prévu l'acquisition de 13 millions de doses de vaccins anti-Covid-19 jusqu'en décembre de cette année.

À son tour, l'ambassadeur de Serbie, Milos Perisic, a déclaré que la lutte contre le Covid-19 n'était pas individuelle, c'est pourquoi le gouvernement de son pays s'est joint aux efforts de l'Angola.

Le processus de vaccination en Angola a commencé en mars de cette année, avec l'administration de la première dose du vaccin AstraZeneca.

Le programme de vaccination en cours prévoit de vacciner environ 15,7 millions de personnes de plus de 16 ans.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X