Tchad: Les victimes de Hissène Habré bientôt indemnisées ?

17 Septembre 2021

L'UA est en visite au Tchad pour préparer le lancement d'un fonds pour les victimes des crimes de l'ancien président.

La délégation est dirigée par Alex Tordeta Ratebaye, directeur de cabinet adjoint du président de la Commission de l'Union africaine et président du Conseil d'administration du fonds. Au programme, des entretiens avec les autorités de transition et les avocats des victimes.

Selon nos informations, un accord a déjà été signé et le gouvernement tchadien a attribué un bâtiment pour abriter ce fonds fiduciaire. Quant à l'Union africaine, elle a alloué cinq millions de dollars au fonds.

Une batterie de mesures

Avant que le fonds ne soit opérationnel, plusieurs mesures devraient être prises. Il s'agit de la sélection des autres membres du Conseil d'administration et le recrutement d'un secrétaire exécutif. Aussi, il est prévu d'engager des actions pour localiser, saisir et recouvrer les biens de Hissène Habré et organiser une conférence de mobilisation des ressources pour alimenter le fonds.

Avancées

À en croire, Me Jacqueline Moudeina, l'une des avocates des victimes de Hissène Habré, "il est temps que l'Union africaine se réveille et que l'espoir des victimes renaisse. Les victimes ont déjà attendu quatre ans pour que le fonds soit mis en place et nous enregistrons des décès parmi elles toutes les semaines."

"Cette mission est un pas de plus bienvenu vers la réparation des victimes", a ajouté Reed Brody de la Commission internationale de juristes, qui a travaillé avec des victimes de Hissène Habré depuis 1999. Selon lui, "les victimes se sont battues sans relâche pendant 25 ans pour traduire en justice Hissène Habré et ses sbires, et se sont vu accorder des millions de dollars d'indemnisation, mais à ce jour elles n'ont pas reçu un seul centime de ces réparations. Beaucoup de victimes qui ont remporté ces victoires historiques sont dans une situation désespérée et dans le plus grand besoin."

Cliquez sur la photo (ci-dessus), pour écouter l'intégralité de l'interview de Alex Tordeta Ratebaye.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X