Maroc: Le potentiel des provinces du Sud permet de réaliser des investissements ouverts sur tout le marché africain

19 Septembre 2021

Robert Jędrzejczyk, chef de la mission économique polonaise en visite au Maroc

Le potentiel des provinces du Sud permet de réaliser des investissements polonais ouverts sur tout le marché africain, a affirmé le chef de la mission économique polonaise en visite au Maroc, Robert Jędrzejczyk.

Dans une déclaration à la presse à l'issue d'une rencontre, vendredi à Rabat, des membres de la mission polonaise avec Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Jędrzejczyk a indiqué que leur visite dans les provinces du Sud "confirme la stratégie de motivation par le Maroc du développement de ces régions" et vient couronner "plusieurs mois de coopération avec l'ambassadeur du Royaume à Varsovie, Abderrahim Atmoun".

"La mission avait pour objectif de sélectionner des entreprises polonaises de premier rang, innovantes et intéressées par les provinces du Sud", a-t-il ajouté, soulignant qu'en dehors des visites, "nous avons pu constater encore une fois beaucoup plus que nous espérions voir".

"C'était pour nous un moment très fort et tout ce que nous avons vu a vraiment dépassé nos attentes dans ces régions", s'est-il félicité. Leur rencontre avec M. Bourita était également, toujours selon M. Jędrzejczyk, "une occasion de présenter les états de notre mission".

Sur le choix des provinces du Sud, M. Jędrzejczyk a relevé que les entreprises polonaises s'y sont rendues "grâce à la vision de SM le Roi Mohammed VI, à la promotion faite de ces régions et à la capacité et à la stratégie du Maroc qui offre des opportunités pas très connues en Pologne".

"Maintenant, nous savons que les provinces du Sud sont le centre du business et des investissements", a-t-il fait valoir, rappelant que des sociétés ont déjà, en janvier, signé des déclarations d'investissement et "nous sommes persuadés que la coopération avec nos collègues locaux, notamment les centres régionaux d'investissement, qui sont très dynamiques, permettra d'accueillir des investissements directs dans les provinces du Sud".

Pour sa part, la directrice de l'export à l'entreprise polonaise "Chimide Polska" et membre de cette mission économique, Lidia Mielnicka, a salué le renforcement des relations entre le Maroc et la Pologne, relevant que les récentes visites des membres de la délégation aux villes de Laâyoune et de Dakhla leur ont permis de constater la présence d'un grand nombre d'opportunités économiques et d'investissements.

Les provinces du Sud sont un endroit stratégique et un portail vers l'Afrique pour le marché européen, a-t-elle souligné, faisant part à cet égard de "la confiance et de la forte appréciation des membres de la délégation polonaise à l'égard de SM le Roi".

Une importante délégation d'hommes d'affaires polonais a entamé, lundi, une mission économique à Laâyoune pour prospecter les opportunités d'investissement dans les provinces du Sud du Royaume.

Organisée par l'ambassade du Maroc à Varsovie, en collaboration avec les centres régionaux d'investissements (CRI) des provinces du Sud, cette mission économique à Laâyoune et Dakhla, ces deux villes du Sahara marocain qui connaissent un essor économique important et offrent des atouts exceptionnels pour l'investissement étranger, vise à prospecter les opportunités d'affaires dans la région.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X