Madagascar: Economie bleue - La pisciculture appuyée dans l'Itasy

Lancement de seize unités de pisciculture en cage et la culture d'algues au lac Itasy samedi dernier, en présence du président de la République Andry Rajoelina, qui a souligné l'importance de l'élevage de poissons. « Le lac d'Itasy d'une superficie de 3 500 ha constitue une ressource importante. Nous allons l'exploiter en commençant par l'introduction de cinquante-mille alevins » a lancé le président Andry Rajoelina.

La délégation a eu droit à une traversée en vedette sur le lac pour constater de visu des unités de pisciculture en cage. Des alevins de tilapia ont été déversés par le président en personne dans une unité de 24m3. Seize unités sont prévues dans le projet qui sera géré par une association locale. D'autres alevins ont été relâchés dans le lac. Le poids de 600g par poisson est attendu au bout de quatre à six mois. Le projet de culture d'algues, également en partenariat avec le Fonds de développement agricole (FDA) a été expliqué par le ministre de la Pêche et de l'économie bleue, Paubert Mahatante Tsimanaoraty.

« Les produits gélatineux comme les dentifrices sont issus des algues. Celles-ci sont également très utilisées en produits pharmaceutiques », apprend le ministre. Ce dernier n'a pas omis de mentionner la valeur des sources de protéines issues des poissons tout en donnant quelques chiffres de comparaison de la situation de Madagascar par rapport aux autres pays. « 42% des enfants de moins de 5 ans sont en situation d'insécurité alimentaire à Madagascar. La moyenne de consommation de poisson en Afrique est de 18 kg par habitant par an s'il n'y a que 4, 26 kg seulement pour Madagascar. Les Seychelles en consommeraient 60 kg par habitant par an. La pêche, un des piliers de l'émergence économique contribue à l'atteinte du 9e Velirano axé sur l'autosuffisance alimentaire », a-t-il fini.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X