Madagascar: Sambava - Un nonagénaire accusé de se débarrasser d'un bébé

« Ma fille souffre de troubles mentaux. Malgré son état, un homme a profité de sa situation pour qu'elle donne naissance à mon petit-fils, puis a disparu », se désole Be Manosy, un vieil homme de quatre-vingt-dix ans résidant à Ambatomainty Farahalana, dans le district de Sambava. Le nonagénaire est accusé d'avoir tenté de se débarrasser du bébé, dans la matinée d'hier à Andamoty Ambodisatrana II.

« Je tiens à mon petit-fils mais que voulez-vous. Depuis sa naissance, je prends soin de cet enfant avec ma femme. Malheureusement, elle est décédée récemment. Je suis livré à moi-même, il n'y a que moi pour prendre soin de lui et je n'en ai pas les moyens », déplore Be Manosy. Le vieillard confie qu'il a voulu confier le bébé à des membres de sa famille mais personne n'a fait preuve d'empathie à son égard. Le nonagénaire affirme avoir demandé de l'aide. Le bienfaiteur aurait donné une boîte de lait concentré pour le nourrisson. La boîte est épuisée depuis des jours. Les autorités locales ont été informées de la situation.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X