Madagascar: Ilaka centre - Les occupants de cinq taxis-brousse dépouillés

Tombés dans une embuscade, cinq taxis-brousse ont été attaqués sur la nationale numéro 7. Les chauffeurs et passagers ont été délestés de leurs argent et objets de valeur.

Une vague de terreur s'est abattue sur la route nationale numéro 7. Dans la nuit de samedi à dimanche, une bande de coupeurs de route a sévi à la hauteur de Fandrainjato Ilaka Centre, à une cinquantaine de kilomètres d'Ambositra. Les malfaiteurs ont frappé vers 23 heures. Des taxis-brousse en provenance de Tana, ayant emprunté l'axe Sud, sont tombés dans le guetapens des malfaiteurs. Cinq véhicules ont été piégés derrière des blocs de pierre, placés sur la chaussée. Les coupeurs de route, armés, ont dérobé les liquidités et les objets de valeur des passagers. Selon les préjudices déclarés aux forces de gendarmerie, la valeur dérobée s'élève à quatre millions d'ariary.

Groupe isolé

« Les taxi-brousse attaqués n'étaient pas de la caravane sécurisée par les éléments d'intervention qui accompagnent les véhicules sur cet axe pendant les heures à risque. Ils étaient isolés », explique le commandant de la compagnie territoriale de la gendarmerie nationale à Ambositra. «

Des éléments prépositionnés ont été alertés par les passagers. Après une dizaine de minutes, ils ont atteint le point où l'acte a été commis. Intervenus dans un déluge de feu, ils ont repoussé les malfaiteurs qui ont battu en retraite dans le noir. », poursuit le commandant de compagnie.

Il indique aussi que les dires selon lesquels une caravane d'une cinquantaine de véhicules a été attaquée est fausse.

Après l'attaque, les véhicules qui empruntaient cet axe ont été rassemblés selon ses explications. Des caravanes comptant des dizaines de véhicules ont été accompagnées jusqu'à la sortie des points sensibles.

Les bandits étaient environ une quinzaine. Aucun blessé n'a été signalé pendant l'attaque, des dégâts matériels ont été par ailleurs relevés sur les taxis-brousse pris pour cible. Sitôt immobilisés, ils ont été couverts de jets de pierres.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X