Angola: Le ministre réitère la continuité du projet MOSAP dans tout le pays

Cuito — Le ministre de l'Agriculture, de l'Élevage et de la Pêche, Francisco de Assis, a déclaré lundi, dans la ville de Cuito, province de Bié, que le projet MOSAP se poursuivra l'année prochaine, passant à la phase III, couvrant les 18 provinces de l'Angola.

S'exprimant lors de la rencontre qu'il a tenue avec le gouverneur de cette province, Pereira Alfredo, il a souligné que, bien que la Banque mondiale ait l'intention de terminer cette année avec MOSAP II, l'Exécutif a jugé nécessaire de le prolonger en 2022, en conséquence des bons résultats obtenus.

Le programme a déjà été mis en œuvre dans les provinces de Bié, Huambo et Malange.

Francisco de Assis a souligné l'importance que ce projet a apportée au développement de l'agriculture, ainsi que sa contribution à la réduction de la faim et de la pauvreté auprès de la population sur l'ensemble du territoire national.

Cependant, le gouverneur de la province de Bié, Pereira Alfredo, a déclaré que l'extension du MOSAP, outre sa fonction d'encourager les paysans, pourrait également stimuler une augmentation de la production de maïs, riz, haricots, manioc et divers légumes.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X