Congo-Brazzaville: Les étudiants victimes de perturbations dans la délivrance des passeports

Depuis plus de deux mois à Brazzaville se faire établir son passeport relève d'un parcours de combattant. Certains des demandeurs, en majorité des étudiants, inscrits à l'étranger ont déjà raté la rentrée. Les autorités font état de manque de cartons et assurent que le problème sera résolu dans les brefs délais.

Débout dans les couloirs, assis à même le sol dans le hall de la préfecture qui abrite les services d'immigration, les jeunes étudiants sont désemparés et ne savent pas à quel saint se vouer. Ils ont payé depuis des semaines 50 000 FCFA mais ils ne voient toujours pas la couleur de leur passeport.

« Jusqu'à ce jour ça me fait trois semaines que je défile ici et le passeport ne sort pas. Il parait qu'il n'y a pas de cartons. Donc, il n'y a rien de bon ; aucune bonne nouvelle », se lamente un étudiant sous couvert d'anonymat.

« Ici c'est vraiment compliqué. Tous les jours nous venons ici et campons parfois de 6h à 20h, il n'y a pas de solutions. Nous leur présentons nos récépissés et autres accords préalables (de nos universités à l'étranger) pour attester que nous sommes étudiants, mais rien ne se débloque », se plaint un autre.

Le Premier ministre rassure

Les étudiants ne sont pas les seuls concernés par la crise de la délivrance du passeport. Le Congo dépend d'un prestataire étranger qui lui fournit les couvertures des passeports.

Le Premier ministre Anatole Collinet Makosso a assuré ce week-end que le problème était en passe d'être réglé. « Les éléments de blocage qui ont retardé la production massive des passeports ont été levés. La question va trouver une solution dans les meilleurs délais », a-t-il assuré.

Les étudiants qui ont engagé des frais pour leurs études à l'étranger espèrent que le gouvernement tiendra ses engagements.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X