Angola: Le Président angolais défend une relation étroite avec les Afro-Américains

Washington — Le Président de la République, João Lourenço, a défendu lundi, à Washington, une relation étroite entre les pays africains et la communauté afro-américaine.

« Les souffrances que nos frères ont endurées au temps de l'esclavage touchent profondément. Pour cette raison, nous devons établir une relation plus étroite entre nos pays africains et notre diaspora, dont une partie est ici aux États-Unis d'Amérique", a-t-il souligné, après avoir visité le Musée national d'histoire et de culture afro-américaine.

A cette occasion, João Lourenço, qui s'est dit surpris et ému par la collection du musée, a révélé qu'il avait invité la famille Tucker à se rendre en Angola pour partager son expérience avec les Archives nationales, les universités et les communautés angolaises.

Il a ajouté que la visite aura lieu prochainement, précisant qu'"aujourd'hui c'est cette famille, demain ce sera une autre, afin de maintenir le lien avec ses origines, avec le continent africain".

La famille Tucker, qui s'est entretenue le même jour avec le Président João Lourenço au Musée national d'histoire et de culture afro-américaine, est d'origine africaine et réside dans l'État de Virginie.

Elle est propriétaire de William Tucker 1624 Society, qui mène des recherches sur la vie de William Tucker et de ses descendants.

"Alors que nous réalisons la force et la résilience des Africains qui ont construit et peuplé les États-Unis d'Amérique, nous documentons, préservons et partageons leurs récits", peut-on lire sur le site Web de l'organisation.

Musée

Le Musée national d'histoire et de culture afro-américaines "Smithsonian Institution" (NMAAHC) présente presque tous les aspects de l'expérience afro-américaine, couvrant les arts, l'esclavage, le mouvement des droits civiques, l'athlétisme, etc.

Il contient plus de 30.000 pièces historiques, dont des chaînes d'esclaves et des objets du parti des panthères noires et le cercueil d'Emmett Till, un garçon de 14 ans brutalement assassiné dans le Mississippi en 1955, dont la mort a été l'un des catalyseurs du mouvement pour les droits civiques et la fin de la ségrégation.

Le musée de quatre étages, le seul aux États-Unis exclusivement dédié à la documentation de la vie, de l'histoire et de la culture afro-américaines, a été inauguré le 24 septembre 2016, après plusieurs années de blocage de l'initiative de sa construction.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X