Madagascar: Football - Des changements en vue chez les Barea

On ignore pour l'instant le nom du head coach, qui emmènera les Barea pour la suite des éliminatoires du Mondial 2022. Éric Rabesandratana, dont le contrat initial s'étalait sur deux matches, sera-t-il maintenu ou remplacé ? On attend l'annonce officielle de la Fédération Malgache de Football à ce propos. Un autre sujet retient aussi l'attention.

Celui-ci concerne la composition de l'effectif. Nous sommes à deux semaines de la prochaine fenêtre internationale. Le délai de convocation des joueurs est de quinze jours. De ce fait, la liste des joueurs appelés devrait déjà être arrêtée aujourd'hui.

En attendant la publication de cette liste, une source à Isoraka indique de probables changements à venir au sein du groupe. Précisons néanmoins qu'on est encore dans le domaine du conditionnel. Tout est parti des déclarations d'Éric Rabesandratana après les rencontres du début septembre. L'ancien capitaine du Paris Saint Germain avait parlé de « légèreté dans le comportement », de « manque de détermination » et de « fantômes qui hantent l'attitude des joueurs ».

Les propos du sélectionneur appellent à des changements en profondeur. Plus de volonté et de sérieux bien évidemment. Mais aussi et surtout un chamboulement de l'effectif.

Ce qui s'inscrirait alors dans la lignée des idées de son assistant, Fabiano Flora. Le Portugais a évoqué l'existence de plusieurs « petits groupes » au sein des Barea. Sa proximité avec les joueurs lui a ainsi permis de distinguer les membres qui «mouillent vraiment le maillot ».

De plus, il est installé à Madagascar maintenant. Sa mission consiste à évaluer les locaux, en vue d'en convoquer un plus grand nombre à l'avenir.

Après les revers concédés devant le Bénin et la Tanzanie, la Grande île a perdu gros dans la course à la qualification pour les barrages. Mais il reste encore quatre matches pour essayer de se reprendre, même si les chances se sont nettement amoindries.

Les deux prochains rendez-vous, contre la RD Congo, sont fixés pour le samedi 10 octobre à Lubumbashi et le mardi 12 à Mahamasina, toujours d'après les informations recueillies à Isoraka.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X