Afrique: Coupe du monde 2022/ Zone Afrique - La Côte d'Ivoire à la recherche de stade pour recevoir le Malawi

21 Septembre 2021

Pour la prochaine journée des éliminatoires à la Coupe du monde 2022, la Côte d'Ivoire va être obligée de trouver un stade.

La Côte d'Ivoire doit chercher une alternative. Les Eléphants ne pourront en effet pas recevoir de match sur leurs terres lors de la prochaine fenêtre internationale. La Côte d'Ivoire doit recevoir le Malawi le 06 octobre. C'est pour le compte des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022. Après la fermeture du stade Alassane Ouattara d'Ébimpe pour les besoins de travaux sur la pelouse, la Côte d'Ivoire a vu le dernier qui lui restait pour accueillir les matches des éliminatoires à la Coupe du monde ne pas être homologué par la FIFA. En effet, le stade de Yamoussoukro, nouvellement construit, n'a pas l'approbation de la Confédération Africaine de Football. C'est la conclusion du rapport de la visite d'inspection publié ce lundi par l'instance.

« En conséquence, et en raison de la nécessité d'assurer les meilleures conditions lors des prochains matchs de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, nous avons le regret de vous informer que le stade ne répond pas à toutes les exigences minimales des stades de la CAF et ne sera donc pas approuvé pour les matches de qualification de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 journées 3 & 4 », annonce l'instance basée au Caire.

L'équipe nationale de Côte d'Ivoire espérait pouvoir recevoir le Malawi en octobre prochain au stade de Yamoussoukro. Finalement, le stade n'a pas été retenu par les examinateurs de la CAF qui étaient en mission pour évaluer le stade en vue d'abriter la 4e journée des éliminatoires contre le Malawi.

La Côte d'Ivoire tâte le terrain pour trouver une solution. Le choix se porte sur le Sénégal ou le Ghana. Le pays a d'ailleurs dépêché des éclaireurs pour voir les différents stades. «Ce mardi, le sélectionneur national, Patrice Beaumelle ira au Sénégal [pour un examen du stade Lat Dior de Thiès]. Le manager général des sélections nationales lui ira à Accra pour une vérification des installations et faire notre choix », renseigne la présidente du Comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Mariam Dao Gabala.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X