Sénégal: Forum mondial de l'eau - Une réunion du comité préparatoire à Dakar en octobre

2ème Réunion des Parties prenantes du 9ème Sommet Mondial de l'Eau, les 14 et 15 Octobre 2021 à Diamniadio

Dakar — Le ministre de l'Eau et de l'Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, a annoncé mardi, la réunion du comité chargé de la préparation du 9ème forum mondial de l'eau, à partir du 14 octobre prochain à Dakar, en présence des parties prenantes de cet évènement prévu du 21 au 26 mars 2022 au Sénégal.

Cette réunion de deux jours est une étape clé pour stabiliser la structure du programme de la semaine du forum et l'orientation des contenus des segments politiques, ministériels, parlementaires, autorités locales et organismes, a-t-il déclaré lors d'un webinaire intitulé "Dakar Walk Talk", une initiative de l'ambassade du Portugal.

Serigne Mbaye Thiam a précisé que cette activité s'inscrit "dans la série des grands échanges entre le Sénégal et le Portugal sur des sujets d'intérêts communs et les évènements labélisés +On the road to Dakar 2022+".

Selon lui, "la présence et le soutien des acteurs portugais sont souhaités pour assurer les conditions de succès de cette rencontre stratégique qui se situe à cinq mois de la date du forum".

"Les échanges féconds qui sortiront de ce +Dakar Water Talk+ seront d'un précieux apport pour nous permettre de mieux relever ensemble les défis actuels de l'eau et de l'assainissement pour une coopération bénéfique à nos deux pays", a-t-il indiqué.

"Cette rencontre permettra de faire le point, qui constitue une dernière étape d'évaluation de l'ensemble des actions, qui seront entreprises pour permettre d'avoir des avancées significatives dans le domaine de l'accès à l'eau potable et à l'assainissement", a de son côté déclaré le gouverneur du Conseil mondial de l'eau, Mamadou Dia.

"Le Portugal constitue un pilier important du Conseil mondial de l'eau et il en est de même pour le Sénégal aujourd'hui, alors une telle rencontre entre le Sénégal et le Portugal qui sont deux pays engagés dans l'universalité de l'accès à l'eau est une chose importante", a ajouté M. Dia.

Selon lui, "il appartiendra à nos Etats de réfléchir sur les partenariats possibles, les développements possibles mais tout en préservant un accès à l'eau potables aux populations les plus pauvres".

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X