Ile Maurice: Affaire Kistnen - Une seule saisie de l'ICAC après l'enquête judiciaire

22 Septembre 2021

Que fait la commission anti-corruption après le déballage de l'enquête judiciaire sur la mort de Kistnen ? A-t-elle débarqué avec fracas lors de ces fameux «dawn raids» chez les protagonistes dans les affaires de contrats de plus de Rs 400 millions alloués aux petits copains et copines ? Oui et non.

Selon nos informations, une seule perquisition et saisie a été effectuée, chez les Poonyth, à Quatre-Bornes. Tous les ordinateurs, laptops, cellulaires et autres iPad ont été saisis, y compris ceux des enfants, il y a quelques mois. Pour les autres protagonistes, aucune information n'est disponible.

Une source nous explique que ces appareils n'ont été «saisis» que pour qu'ils ne tombent pas entre les mains de personnes curieuses. «Tous les documents et échanges se trouvant sur les ordinateurs personnels de ce couple contiennent des renseignements précieux sur les transactions Covid.»

Ces outils sont-ils maintenant entre de mauvaises mains ? «J'espère qu'il n'y a pas eu d'opération de nettoyage !» nous dit un avocat suivant cette affaire de près. On ne sait pas si les appareils ont été rendus à leurs propriétaires et, si oui, dans quel état.

Pas d'officier de l'ICAC

Lors des séances de l'enquête judiciaire à Moka, on n'a rencontré aucun enquêteur de l'Independent Commission against Corruption (ICAC). En revanche, des policiers du National Security Service, il y en avait plein, ainsi que ceux de la police régulière, dont certains ont été reconnus même derrière leur masque.

Pour rappel, Ashvind Poonyth et son épouse Keshwaree Poonyth sont les deux seuls employés de Neeteeselec. Compagnie que possède Neeta Nuckchhed, l'hôtesse de l'air et amie d'enfance de Yogida Sawmynaden. Elle avait, rappelons-le, décroché le contrat de nettoyage et de désinfection à la State Trading Corporation. Ils ont tous trois été entendus lors de l'enquête judiciaire sur la mort de l'ex agent MSM.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X