Cameroun: Finance - Douala fait courir

Le gouverneur de la région du Littoral a posé ce mardi la première pierre de l'immeuble-siège de BgfiBank Cameroun.

Positionner Douala comme une place forte financière et attirer de plus en plus d'investisseurs. C'est le souhait exprimé par le Dr Roger Mbassa Ndinè, maire de la ville de Douala, qui se réjouissait ainsi de la pose de la première pierre de la filiale Cameroun du groupe BgfiBank, ce 21 septembre 2021 au quartier Bonapriso. Une cérémonie présidée par le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua. Pour le patron de la région, cette implantation rentre dans le pilier du financement de l'économie camerounaise et de renforcement du secteur bancaire de la politique d'émergence à l'horizon 2035.

Samuel Dieudonné Ivaha Diboua a par ailleurs rappelé que le groupe accompagne l'Etat dans son processus de développement économique, et s'est positionné comme un partenaire stratégique du gouvernement camerounais, avec le financement de grands projets de l'Etat. On peut citer le financement pour la construction du stade de Japoma, à hauteur de 24,5 milliards de F ; 10 milliards de F pour les investissements Camwater ; 45 milliards de F pour les investissements Sonara ; 80 milliards de F pour les investissements Eneo.

C'est dans ce sens qu'Henri Claude Oyima, le président directeur général du groupe Bgfi Holding Corporation a réaffirmé : « Au-delà du siège, du bâtiment, c'est une politique, une vision, une envie, un engagement. Et cet engagement est que le groupe a choisi le Cameroun comme un pôle de croissance. Un pôle de croissance de par son économie, de par son importance dans la région. »

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X