Algérie: Ghardaïa/El-Menea - Programme d'analyse de la potabilité de l'eau dans les établissements scolaires

Ghardaia — Un programme visant à analyser la potabilité de l'eau à travers l'ensemble des établissements scolaires dans les wilayas de Ghardaïa et El-Menea et dépister toute trace de bactéries dans le but de prévenir toute forme d'intoxication a été lancé par l'unité de Ghardaïa de l'Algérienne des eaux (ADE) , a-t-on appris mercredi auprès de la cellule de communication de cette entreprise publique.

Des échantillons sont prélevés et analysés par les agents spécialisés du laboratoire de la qualité de l'eau de l'ADE à la sortie des châteaux d'eau, des réservoirs et des robinets dans les établissements scolaires pour détecter toutes traces de bactéries ou de toxicité de l'eau, a fait savoir le chargé de la communication de l'ADE de Ghardaia.

De juin dernier et à ce jour, plus de 9.180 tests chlore ont été effectués à travers les ouvrages hydrauliques au nombre de 110 châteaux d'eau et 150 forages, destinés à l'alimentation en eau potable (AEP) des populations des deux wilayas, selon les statistiques de l'ADE.

Plus de 7.488 tests chlore chez le consommateur ont été également effectués durant la même période signalent les mêmes statistiques, ajoutant que plus de 1.872 tests d'analyse physico-chimique et bactériologique ont été réalisés au niveau des ouvrages hydrauliques.

Selon les informations recueillies auprès de l'ADE de Ghardaïa, la wilaya, qui a hérité de 17 forages en 1962, compte actuellement quelque 150 forages d'AEP avec une capacité globale de près de 300 m3/jour, plus de 110 réservoirs et un réseau d'AEP de plus de 1.260 km, avec une dotation journalière de 250 litres/habitant et un taux de raccordement à l'AEP de 97%.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X